Web 2.0 = Entreprise 2.0 ? Oui mais bien sûr… #e20 #web20 #RSE


by Fredwpt 28/06/2011

Le raccourci est facile : j’ai des outils 2.0 => je suis une entreprise 2.0 …

Les Questions à se poser le cas échéant :

Le Principal Sponsor du Collaboratif (Président) est il moteur dans le Collaboratif pour donner l’exemple et entraîner les autres dans sa démarche ?

– Tout le Monde est-il connecté (cols bleus – cols blancs) pour ne pas provoquer une Fracture Numérique et collaborative ?

– Existe t-il des Profils Riches pour tous les collaborateurs ? (au delà de l’accès)

– Existe t-il un moyen facile et uniforme d’accéder à l’information que l’on recherche via les communautés ? (Annuaire Riche ? Recherches Sémantiques ? Recherches via n’importe quelle personne que l’on peut solliciter pour résoudre un problème ?)

Collaborez vous uniquement en interne, ou également avec vos partenaires ? (salariés, clients, fournisseurs, consommateurs, prospects…) <=> Votre Ecosystème est-il ouvert ?

– Existe t-il un ou des Grands Projets Collaboratifs ? Si oui, quelle est la Roadmap du 2.0 sur le Long Terme ? Quelle est la Vision de l’entreprise (ou de l’organisation) sur le sujet ?

Le décloisonnement est-il désormais une réalité pour tous ?

Chacun a t-il le sentiment de pouvoir s’exprimer librement sur le RSE, l’Intranet ou les plateformes 2.0 ?

Les Prises de décisions sont-elles souvent partagées en amont ?

Vous êtes vous déjà pris les pieds dans le Tapis : le Fameux 2.0 « Fail Fast » ? : trompez vous vite ! Essayez et si ça ne marche pas, trompez vous encore et vite ! Fonctionnez en mode BETA et acceptez les erreurs !

Si vous avez répondu Oui à chacune de ses questions, alors en effet, ça n’est plus seulement une question d’outils, vous en êtes sans doute très proche 🙂

2.0 quand communauté peut dériver vers communautarisme ? #RSE #E20 #ObsRSE


By Fredwpt 22/06/2011

Cet après midi avait lieu la 4ème rencontre de l’Observatoire des Réseaux Sociaux d’Entreprises, avec comme thématique de fond : la Diversité.

Je ne porterai pas ici de jugement sur la qualité des présentations, mais m’interroge parfois sur la mise en conformité des actes et des discours… En effet, l’une des présentations mettait en exergue les Enormes Avantages de mettre en place un RSE, mettant en avant comme d’habitude, le décloisonnement, le partage, etc. etc. et la transversalité.

Si j’ai bien compris, car je ne voudrais pas commettre d’impair, les deux premières communautés qui ont été créées étaient :

– Le RSE en question pour les Nuls

– Le RSE en question pour les Geeks

Ca partait d’un bon sentiment d’entraide et de solidarité (pour les nuls) et de volonté d’évangélisation (pour les Geeks), mais on n’avait déjà pas commencé à faire du transversal, qu’on commençait à « recloisonner » tout de suite de façon sectaire (Les Nazes d’un côté et les Experts de l’autre). Cocasse non ?… Chassez le naturel…

Il y a des choses qui m’échappent… on n’a pas encore inventé le mot humour 2.0, mais je pense qu’on devrait voir apparaître sous peu les Gérard du Web 2.0 et du collaboratif.

Oui je sais je suis moqueur…

Ca n’enlève rien à la qualité des échanges et des intervenants, et l’immense mérite qu’ont Ziryeb Marouf (Orange) @Ziryeb et Sophie Delmas @s_delmas (BNP Paribas) d’organiser ces rencontres d’échanges de Best Practices et de Retours d’expériences.

Les débats qui ont suivis étaient de qualité, et ont posé la question de savoir si les Réseaux Sociaux ou RSE, pourraient contribuer à favoriser la diversité (et le décloisonnement) 

Sur le fond, pourquoi pas ? dans les faits une fois de plus, on a parlé d’une communauté pour les femmes, avec en toile de fond… la journée de la femme… et on s’est aperçu qu’aux US s’étaient recréées des communautés au sein d’une même organisation : 1-Asiatique 1-pour les Femmes Gay 1-pour les Handicapés

Désolé, mais personnellement, j’y vois plus des tendances de communautarisme que de transversalité. J’y vois plus de la solidarité de groupes en petits silos que de transversalité et de partage au sens large…

Une fois de plus je dis qu’il y a danger à vouloir greffer du Collaboratif à toutes les sauces ou à le détourner. Mais cette réflexion n’engage que moi… Après tout si le sentiment d’appartenance de la Pyramide de Maslow est recréée au sein des RSE, ça n’est finalement pas si étonnant que ça.

Si à chaque profil riche on lui demande : pourquoi appartiens tu à cette communauté, il répond « parce que je le vaux bien », ça nous rappellera quelque chose 🙂

 

Microsoft Office 2010 : du collaboratif dans les nuages !


13 juin 2010 Source Nouvel Obs – Boris Manenti –
Avec Office 2010, Microsoft veut « devancer les usages numériques »

Trois ans après Office 2007, Microsoft sort ce mardi 15 juin la nouvelle version de sa suite de bureautique. Les indispensables Word, Excel, Powerpoint et Outlook reviennent dopés au mobile et aux réseaux sociaux.

Avec Office 2010, Microsoft affiche une volonté de « s’adapter et devancer les usages numériques », explique à Nouvelobs.com Laure Goudiard du Mesnil, chef de produit Office. La philosophie de cette nouvelle mouture repose sur trois grands principes : « la créativité ludique, la mobilité et le partage », note-t-elle.


L’arrivée du « cloud computing »

« L’explosion des photos et des vidéos numériques appelle un besoin de créativité », développe-t-elle. Office espère ainsi éviter aux familles d’installer un logiciel de retouche photo et un logiciel de montage vidéo pour des usages basiques.

« Ensuite, les gens sont multi-équipés, ils disposent d’un ordinateur, d’un netbook, d’un smartphone… Avec Office 2010, tout se met à jour sur le nombre impressionnant d’appareils disponibles », avance Laure Goudiard du Mesnil. Par exemple, avec Outlook, lorsque les e-mails sont relevés, lus, voire supprimés, sur un smartphone, l’ordinateur familial relié au même compte met la boîte aux lettres à jour.

« Enfin, nous ressentons un réel besoin de partage avec les réseaux sociaux », ajoute la chef de produit Office. La suite bureautique affiche une réelle volonté d’intégrer ces réseaux sociaux, par exemple en important dans Outlook les photos des contacts LinkedIn, Viadeo, Windows Live et bientôt Facebook…

Tous les logiciels intègrent également la possibilité d’enregistrer des documents sur Internet via un espace de stockage de 25 Go nommé Skydrive. Gratuite, cette option permet de sauvegarder et modifier ses documents en ligne, et surtout de partager ses dossiers. Pratique dans un cadre professionnel.

LIRE LA SUITE SUR : Le Nouvel Obs