« Web Discount » : d’un Cercle Vertueux au Cercle Vicieux #ecommerce #discount #deals


by Fredwpt 13/06/2011

Groupon accusé de faire faire faillite à des petits commerçants. (ex:  http://ht.ly/59PXH), Kelkoo accusé de ne pas être Objectif (http://www.netalya.com/fr/Article2.asp?CLE=272), Expédia – Tripadvisor et Hotel.com accusés par les Syndicats Hôteliers (avec l’aide de la DGCCRF – Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes) de tronquer les Réservations et de produire une concurrence déloyale (http://ht.ly/59QiX)

Où va t-on ? Est-on en train d’assister à des dérives irréversibles en train de tromper le consommateur final (qui commençait à avoir confiance), de Paupériser les Marques et les Marchés à coup de Méga Discounts Permanents, et de mettre à nouveau en danger les petits commerçants à la fois victimes de ce nouveau Marché Mondial-Local et des Offres à devoir faire eux aussi pour résister ?

Pourtant ça partait « d’un bon sentiment » : Faire Profiter des Meilleures Offres au plus grand Nombre…

Mais le retour de baton pourrait être sévère à un moment… Prémices d’une seconde explosion de la Bulle Internet

Même les pros se critiquent entre eux désormais et dénoncent une agressivité commerciale « discutable » en tout cas d’un point de vue ROI

Vodpod videos no longer available.

Publicités

Géolocalisation : qui va Tuer qui ? Nielsen IRI et GFK en danger #geoloc


par Fredwpt 05/04/2011

 

Sans faire trop de Vagues, un petit nouveau vient d’arriver dans le Monde de la Géolocalisation Participative : Prixing

 

 

Et il pourrait bien être (lui ou un Mee Too plus puissant) être de la race des Category Killers

Et pas seulement de ces concurrents directs : Foursquare, Gowalla, Plyce, Dismoioù, Facebook Places, etc.

Pour l’heure, devenir Major ou donner quelques avis à ses meilleurs potes ou sa communauté étaient les fonctionnalités majeures jusque là utilisées par les principaux opérateurs de Géolocalisation.

J’avais déjà évoqué dans un précédent billet que celui qui trouverait un vrai Service Plus prendrait sans doute un Véritable Avantage Concurrentiel sur les autres

Je pense que le concept de Prixing va même plus loin car il pourrait bien devenir le Nouveau Panel Nielsen, IRI, GFK de demain ayant l’avantage qui plus est de fournir grâce à la saisie des consommateurs le Prix (et le « panier de la ménagère ») le moins cher de France en temps réel !!!

Et non seulement en Grande Distribution, mais en ayant la possibilité de Comparer les Prix Pratiqués par nos Chers Distributeurs avec ceux … du Web en même temps et des Grands Magasins

J’étais assez persuadé que ces applications de géolocalisation commenceraient à percer réellement à partir du moment où le consommateur y trouverait son compte et où il serait susceptible de résoudre l’équation : Distance à parcourir – Prix que je suis prêt à payer !

Qui est le moins cher de France se vantait Leclerchttp://www.quiestlemoinscher.com/

Le consommateur pourrait bientôt le lui confirmer… ou pas…

Et à la place de Nielsen, IRI et GFK, je commencerais à sérieusement me faire du souci !

@Fredwpt on Twitter

la France se classe en 6ème position du e-shopping européen


Source FrenchWeb.fr 30/03/2011

Kelkoo vient de publie les résultats de son Index des Prix du E-commerce Européen qui compare plus de 1 220 prix sur Internet (TVA incluse) dans les 10 principaux pays d’Europe et aux Etats-Unis, pour un panier de 124 produits de consommation courante parmi 12 catégories incluant : les livres, les DVD, la musique, les équipements informatiques, les consoles de jeux, les jouets, les équipements électroniques, les produits de beauté, les téléphones mobiles, l’électroménager, l’automobile, et l’alimentation.

Le Royaume-Uni affiche les prix Internet les plus bas d’Europe, avec un panier de produits -34% moins cher que la moyenne, suivi de l’Allemagne (-17,5%), l’Italie (-17,3%) et la Suède (-16,4%)
En France, ce panier de produits de consommation courante coûte -12,4% de moins que la moyenne de l’Index
Le Danemark propose les prix Internet les plus élevés avec des produits 83,2% plus chers que la moyenne, suivi de la Norvège (47%) et les Pays-Bas (8,7%)
Les prix Internet outre-Atlantique restent imbattables et sont -35,4% moins élevés que la moyenne de l’Index. Par exemple, une Playstation 3 coûte 171,88 euros aux Etats-Unis, contre 284,99 euros en France et 322,78 euros en Norvège
Où sont les produits les moins chers et quels sont-ils ?

Les acheteurs britanniques réalisent les meilleures affaires en ligne avec les livres (-54,6%), la musique (-49,5%), les jouets (-26,9%), les DVD (-22%) et l’électroménager (-12,7%) comparé à la moyenne de l’Index.

LIRE LA SUITE SUR http://frenchweb.fr/ecommerce-la-france-se-classe-en-6e-position-du-e-shopping-europeen-en-matiere-de-pouvoir-d%E2%80%99achat/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+frenchweb+%28FrenchWeb.fr%29&utm_content=Twitter

Géolocalisation : Comment avance t-elle en France ? #geoloc


Vendredi 25/02 by @Fredwpt

Hier soir avait lieu une Table Ronde @Lacantine (organisée par Nomao) autour des opérateurs Web et opérateurs de géolocalisation & Appli Mobiles
Cityvox, Dismoiou, Plyce, Restopolitan et Nomao

Même si d’autres acteurs importants n’étaient pas là, (Lafourchette.com pour le web et concurrent direct de Restopolitan), Foursquare, Gowalla, Qype, Yelp, et bien sûr… les ogres à venir dans le domaine : Facebook (Places) et Google (Places), c’était l’occasion d’échanger sur les dernières évolutions techniques (ou à venir) concernant les moteurs de recherches (ou applis) liées à la géolocalisation (et aux conseils de ses « friends »)

Rien de bien nouveau à vrai dire, en dehors de quelques évolutions techniques; rien en tout cas qui pourrait (à ce stade) faire croire que les Ogres (Facebook; Google) ont du souci à se faire.

Pour l’instant en effet les Ogres ne semblent pas s’y être intéressés plus que ça; et peut-être heureusement d’ailleurs…

Car je pense qu’il est grand temps de trouver des Axes de Différenciations pour les opérateurs qui se sont lancés dans le domaine et de se créer Un Avantage Compétitif Majeur

En effet, qui pourrait lutter contre les Bases de Données de Clients et Consommateurs que les centaines de Millions de Profils Facebook et Google possèdent déjà ? Là est la clef de leur valorisation et de la puissance de Marketing et de Communication qui en découle. (et accessoirement d’une grande partie de leur valorisation boursière)

Je pense que des Acteurs comme Restopolitan.com et Lafourchette.com sont sans doute à ce stade sur le marché français ceux qui se positionnent comme étant les mieux armés à ce jour en terme de Business Model pour résister et trouver des Armes pour se battre contre les éventuels Ogres Facebook et Google

Beaucoup plus fragiles me semblent être les créateurs d’applications qui sont rentrés par le mode « ludique communautaire » sur ce marché.

Pourquoi ?

– car Restopolitan et Lafourchette ont déjà installé une relation de partenariat commercial durable avec une cible qui est de fait « captive » (les établissements) et avec un Service bien défini : la réservation – discount à distance.

– car ces deux mêmes acteurs sont en train de pouvoir eux aussi qualifier une base de données solide et nouer de fait des partenariats tripartites avec des acteurs qui ont un lien direct avec leurs établissements partenaires (les Industriels)

Les acteurs de « géolocalisation ludique » ont à ce stade donné la possibilité à ces mêmes établissements de faire des offres eux mêmes à leurs consommateurs, ces mêmes consommateurs pouvant recommander à leurs « amis » lesdits établissements. Mais les établissements ont déjà fort à faire dans leur métier d’origine et ne sont pas des experts du Marketing Local.

En revanche il existe des pistes qui pourraient faire que les acteurs de Géolocalisation sortent leur épingle du jeu : s’ils arrivent à produire un service non pas à l’établissement mais aux consommateurs, qui va au delà de la capacité à réserver, de devenir « Mayor », et/ou de récolter très occasionnellement un coupon de réduction. (encore faut-il qu’il passe dans le coin et que la barrière des possibles « sur-notifications Push » soit résolue)

– Penser à constituer eux-mêmes une Base de Données consommateurs colportant une qualification aboutie (autre que J’aime – J’aime pas, ou colportant quelques annotations autres que : « cool; sympa; top… » afin d’avoir une Base de Donnée permettant une vraie qualification par le consommateur des produits ou services recommandés. (ça c’est potentiellement de l’or en barre pour eux car les Marques Nationales vont forcément s’y intéresser)

– Penser à trouver le Service qui fera la différence : Réalité Augmentée ? oui peut-être, mais bon… on ne va pas de promener en permanence avec le bras tendu… A mon avis, ce qui pourrait à terme faire la différence, est la capacité de donner la possibilité au consommateur d’arbitrer entre Prix et Distance à parcourir. Le jour où un opérateur aura trouvé un partenariat avec un Nielsen, un Kelkoo, Shopping.com, et aura la capacité de recenser les prix des articles, services rendus autour de sa position avec le choix de le chercher le moment venu (et non via de multiples notifications potentiellement polluantes), et d’arbitrer entre le fait de faire 10km de plus pour 50 euros de moins, alors là, ils auront sans doute trouvé une pépite à exploiter ! S’ils arrivent de plus à tracker les habitudes de consommations de leurs « consommateurs captifs et mobiles », ils auront une Base de Données très très intéressante à… vendre.

C’est tout le mal qu’on leur souhaite, car vu l’énergie et la passion déployées par tous ces opérateurs et créateurs d’entreprise, ce sera un juste retour sur Investissement !

Bonne Chance à eux !