La révolution des Talents commence-t-elle par une nouvelle définition du Talent ? #e20


by Fredwpt 05/07/2011

Débat très intéressant mené sur HRChannel la semaine dernière avec Marie-Pierre Fleury (@Idcarrieres) , ex DRH et fondatrice de http://www.id-carrieres.com/ , avec,  à la baguette de l’animation, Frédéric Bascuñana, fondateur de Webcastory (TechtocTV, HRChannel etc.), et comme participants également : Guillaume Adjiman (Entrepreneur & Co-fondateur du Change Consulting Group), et Elodie Hennion (Responsable Partenariat @ Viadéo)

Nous n’avions pas la prétention de répondre à la question posée. Tout au plus de tenter d’y apporter un éclairage au regard de nos expériences respectives.

Assez (voire totalement) en ligne pour dire que les SIRH d’aujourd’hui se prétendant les Chantres du Nouveau Talent Management, ne sont en fait que des systèmes de gestion de Bases de Données de Compétences « à la cosmétique 2.0 ». Pour autant, la question du Talent Management semble aujourd’hui se démocratiser, devenant sans doute moins élitiste qu’elle n’a pu être (ou paraître) à une certaine époque.

Les Temps ont changé, pas forcément les vendeurs de solutions. Qui nous font parfois croire que le Talent ultime est de faire croire que l’on en a, y compris grâce à des outils… Comme pour le 2.0, la Gestion des Talents semble être (et heureusement) une Affaire de Femmes et d’Hommes, et pour longtemps encore !

Vodpod videos no longer available.

Publicités

Quand on confond Compétences et Talent Management #rh #rh20 #talentmanagement #RSE #SIRH


by Fredwpt 20/06/2011

J’avais déjà eu l’occasion de m’exprimer ici : sur le sujet des soi-disant « Talents« …

Force est de constater que c’est un sujet qui divise… cf les différents sujets de tournages en préparation sur HRChannel et TechtocTV :

– La révolution des talents commence-t-elle par une nouvelle définition du talent ?

La gestion des talents est-elle modélisable ou dépend-elle de la nature de chaque entreprise ?

La révolution des talents

Alors sans en rajouter trois couches sur tout le bien que je pense des éditeurs de solutions SIRH qui nous laissent croire avec l’anglicisme « Talent Management » que gérer une base de données qualifiées de compétences « à la sauce 2.0 » « user friendly » ressemble à de la Gestion de Talents, RDV en effet sur les Plateaux de Webcastory pour en débattre.

Il faudra m’expliquer comment dans la normalisation de référentiels, lorsqu’on veut faire rentrer toute une population dans des cases bien formatées, on va au delà de la gestion de compétences, en prétendant faire de la Gestion de Talents, ce qui soit dit au passage, (pour la gestion des compétences) reste une belle Gageure.

Star Academy 2 : Le Retour !

Et je vous laisse quelques citations ci-jointes qui agrémentent ma pensée :

 

Le génie, c’est d’avoir du talent tout le temps ; le talent, c’est d’avoir du génie de temps à autre ; l’intelligence, c’est de savoir que l’on n’a ni génie, ni talent. (Ph Bouvard 🙂

Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n’est rien. (Paul Valéry)

Les grands artistes ont du hasard dans leur talent et du talent dans leur hasard. (Victor Hugo)

Les diplômes sont faits pour les gens qui n’ont pas de talent. Vous avez du talent ? Ne vous emmerdez pas à passer le bac.
(Pierre Desproges)

Il y a de méchantes qualités qui font de grands talents.
(François de La Rochefoucauld)

L’égalité des chances, c’est la chance de prouver l’inégalité des talents.
(Sir Herbert Samuel)

Les talents nés trouvent d’instinct le moyen d’arriver à exprimer leurs idées.
(Eugène Delacroix)

Le talent provient de l’originalité, qui est une manière spéciale de penser, de voir, de comprendre et de juger.
(Guy de Maupassant)

Il y a dans l’aurore du talent quelque chose de naïf et de hardi en même temps qui rappelle les grâces de l’enfance et aussi son heureuse insouciance des conventions qui régissent les hommes faits.
(Eugène Delacroix)

Il y a des gens qui n’auraient jamais fait connaître leur talents, sans leurs défauts.
(Vauvenargues)

Avoir du talent, c’est ne pas faire comme les autres.
(Hector Carbonneau)

enfin celui s’applique de plus en plus en ce moment sur les Réseaux Sociaux :

Le talent suprême est de faire croire qu’on en a.
(Yvan Audouard)

#RH20 #RH Les pôles RH sont ils vraiment capables de peser dans les décisions d’entreprise face aux Financiers


Vodpod videos no longer available.

Lire également le T’chat débat sur : 

#RSE #E20 Comment mesurer (l’amélioration de) l’implication des collaborateurs grâce aux outils 2.0 ?


Vodpod videos no longer available.

Prendre aussi connaissance du T’chat Débat sur : 

Les Ressources Humaines absentes de l’entreprise 2.0 ?


Source L’Atelier.fr (Antony Poncier)

Un projet collaboratif s’intéresse à l’humain, ce qui confère aux responsables RH un rôle prépondérant dans le montage et le suivi d’un tel travail. Mais ce rôle ne semble pas encore pris à sa juste valeur.

Publié le 02 Avril 2010

Anthony Poncier

Par Anthony Poncier, consultant en management et en stratégie des organisations au sein du cabinet IDRH.

Le travail collaboratif en entreprise – ou entreprise 2.0 – est avant tout une question de personnes et non d’outils. Quand je parle de personnes, je parle de management, de culture d’entreprise, d’interaction entre les collaborateurs… Cela peut sembler un raccourci, ou un biais lié à ma profession de consultant en management. Mais le premier acteur qui me vient à l’esprit, dans le cadre d’un projet collaboratif, est la Direction des Ressources Humaines.  Pourtant, quand on y regarde d’un peu plus près, cela n’est pas aussi évident. J’étais invité récemment au premier Enterprise 2.0 Forum français – si vous avez manqué cette session, je vous recommande celles à venir en Allemagne, ou celle qui se tiendra à Paris l’année prochaine : c’était de très haute tenue. Dans la salle où des entreprises étaient représentées, à priori seulement trois personnes issues des RH (deux dans le secteur bancaire et une dans le secteur du luxe). On en vient à se demander si ce sujet est important pour elles.

Des ressources humaines encore peu impliquées

Mais ce n’est pas tout : dans toutes les présentations de la journée (et pas que pour les cas français) la RH était absente ou relayée à un rôle secondaire dans le projet de transformation (charte, lien avec les institutions représentatives du personnel). Quand j’ai posé la question sur le rôle des RH dans ces projets, la réponse a été la même pour tous : les ressources humaines étaient inexistantes dans les projets déployés. Pourtant, tous ont axé leur présentation sur l’humain, le management, le culturel… Cela veut-il dire que la DRH ignore l’importance des médias sociaux dans l’organisation de l’entreprise ? Sans doute cela a-t-il été le cas dans un premier temps. Mais c’est est en train de changer. Je vois de plus en plus de responsables s’occuper de cette question. Et le premier numéro des Cahiers de la Prospective RH* s’intitule : « Nouvelles technologies, nouvelle culture, nouveaux comportements. Quels nouveaux modes de management ? ».

Une situation en train de changer

A noter que les rédacteurs de ce cahier sont majoritairement des responsables des ressources humaines ou des personnes investies dans ce secteur. Autre support, une chaîne de web TV est désormais consacrée au rapport des RH et du 2.0 (HRchannel). Avec comme plateau de lancement le thème : « Les RH seront-ils les leaders de l’entreprise 2.0 ? ». Si c’est encore loin d’être le cas, il est vrai que depuis la fin de l’année 2009, on sent un frémissement important du côté des ressources humaines. Ce qui est sûr, c’est qu’une véritable évolution des entreprises vers une organisation collaborative ne se fera pas sans les RH. Ces dernières doivent avoir un rôle au même titre que la direction de la communication et celle des systèmes d’information dans le pilotage de tels projets. Tout comme les ressources humaines ont su devenir des business partenaires à part entière de l’entreprise, elles doivent devenir des partenaires incontournables de l’entreprise 2.0.