la France se classe en 6ème position du e-shopping européen


Source FrenchWeb.fr 30/03/2011

Kelkoo vient de publie les résultats de son Index des Prix du E-commerce Européen qui compare plus de 1 220 prix sur Internet (TVA incluse) dans les 10 principaux pays d’Europe et aux Etats-Unis, pour un panier de 124 produits de consommation courante parmi 12 catégories incluant : les livres, les DVD, la musique, les équipements informatiques, les consoles de jeux, les jouets, les équipements électroniques, les produits de beauté, les téléphones mobiles, l’électroménager, l’automobile, et l’alimentation.

Le Royaume-Uni affiche les prix Internet les plus bas d’Europe, avec un panier de produits -34% moins cher que la moyenne, suivi de l’Allemagne (-17,5%), l’Italie (-17,3%) et la Suède (-16,4%)
En France, ce panier de produits de consommation courante coûte -12,4% de moins que la moyenne de l’Index
Le Danemark propose les prix Internet les plus élevés avec des produits 83,2% plus chers que la moyenne, suivi de la Norvège (47%) et les Pays-Bas (8,7%)
Les prix Internet outre-Atlantique restent imbattables et sont -35,4% moins élevés que la moyenne de l’Index. Par exemple, une Playstation 3 coûte 171,88 euros aux Etats-Unis, contre 284,99 euros en France et 322,78 euros en Norvège
Où sont les produits les moins chers et quels sont-ils ?

Les acheteurs britanniques réalisent les meilleures affaires en ligne avec les livres (-54,6%), la musique (-49,5%), les jouets (-26,9%), les DVD (-22%) et l’électroménager (-12,7%) comparé à la moyenne de l’Index.

LIRE LA SUITE SUR http://frenchweb.fr/ecommerce-la-france-se-classe-en-6e-position-du-e-shopping-europeen-en-matiere-de-pouvoir-d%E2%80%99achat/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+frenchweb+%28FrenchWeb.fr%29&utm_content=Twitter

Publicités

Boom des réseaux sociaux en Europe


Par Marie-Catherine Beuth

25/02/2011 |

En 2010, l’usage des sites communautaires par les internautes européens est passé devant  la consultation de portails Internet et l’utilisation d’outils de messagerie en ligne, selon ComScore.

Facebook fait tomber ses concurrents comme des mouches. Pendant quelques mois, les portails Internet ont résisté. Mais en mai 2010, leur audience en Europe est passée à son tour derrière celle des réseaux sociaux en termes de temps passé en ligne. Selon le dernier rapport annuel de l’institut d’études ComScore dédié aux usages numériques des Européens, le ComScore Europe Digital Year in Review 2010 , les réseaux sociaux captent désormais près d’un quart du temps passé sur la Toile par les internautes européens. Les portails Web, jadis au cœur de l’expérience numérique des consommateurs, représentent moins de 20 % du temps passé. La chute est plus dure encore pour la messagerie instantanée, qui avait capté jusqu’à 39 % du temps passé en ligne par les internautes européens et choit à 10 %.

 

La Turquie en tête des pays les plus accros

LIRE LA SUITE SUR Le Figaro.fr