Restaurant Le Mesturet 75002 : Un exemple de com digitale ! #savoirfaire #fairesavoir


2120 px

Le Mesturet : Bistrot, Restaurant Traditionnel 75002

77, rue de Richelieu

75002 Paris

http://www.lemesturet.com/

Est-il encore besoin de le présenter, tant l’alliance du Savoir Faire et du Faire Savoir n’a jamais été aussi aboutie de mon point de vue ?

En effet, Alain et Ewa Fontaine réussissent à associer une cuisine traditionnelle, produits frais, et tout fait maison digne des meilleurs bistrots – restaurants parisiens, mais je pense sincèrement que ce sont eux également qui ont adopté la communication digitale 360° la plus aboutie à ce jour :

Un site web désormais relayé par un site mobile, une application Iphone, une Ipad, une Androïd Smartphone, une Androïd Tablettes

Capture

Une Page Facebook enrichie des différents onglets des réseaux sociaux sur lesquels les informations sont relayées

Facebook

Un blog éditorial permettant de se tenir informé des dernières recettes traditionnelles et des dernières informations du restaurant

http://almanachdumesturet.com/

Et une page Google + Local extrêmement bien formatée comparativement à ce que l’on peut voir de « très moyen » pour la plupart des établissements CHR

Google+

Sans compter toutes les pages des différents réseaux sociaux préemptées et gérées par le restaurant : Youtube, Twitter, Instagram, Pinterest, Foursquare, Yelp, Tripadvisor etc.

Bref, comme vous l’aurez compris, rien n’est laissé au hasard au Mesturet, que ce soit dans l’assiette ou dans la façon de communiquer

Tout y est savoureux et professionnel !

Allez y, les saveurs et l’accueil y sont à hauteur de leur communication et vice et versa !

****

 

Le Triangle d’or de la communication web | Le Cercle Les Echos


See on Scoop.itWeb 2.0 New Technologies

See on lecercle.lesechos.fr

Le CHR en route vers la Web Mobilité ? #e20 #solomo #socbiz


 

1/ Le nombre de connexions internet via Smartphones va dépasser celles des PC/Mac en 2013…

2/ Les Sites Web « classiques » ne sont plus visibles ou ergonomiques sur Smartphones

3/ Les Réseaux Sociaux (et en particulier Facebook) servent désormais de flux éditoriaux (Soirées,  Menus, News) car beaucoup plus faciles d’utilisation que les sites classiques

Comment combiner tout ça pour émerger et rester « visible » sur les Smartphones ?

 

Générer un site Web Mobile directement relié à votre site d’origine devient possible :

 Ex : http://lenext.com    ou fashez : 

 

« Devenez Mobile » avec  http://www.optimize-chr.com

Pour plus d’informations contactez le 06 50 12 29 84

Le Touquet à l’heure du 2.0 ! #e20 #chr #laregieletouquet


Ils sont non seulement Fans de Cocktails, mais également conscients que le succès de leurs établissements passera par la Web Mobilité

Mathieu Docquiert, et son fameux Barman et acolyte Ricky Mat, dont les jonglages sont devenus célèbres partout en France ont fait le pari que leurs consommateurs allaient les trouver de plus en plus … sur leurs téléphones portables, et ont donc demandé à Optimize CHR de leur développer leurs sites web et web mobiles

Quels que soient les Smartphones, les tablettes, les PC ou les Macs, les établissements La Régie Le Touquet, et leur société d’événementiel CoMMe uN PoiSSoN DaNS L’eau sont désormais partout visibles

Et quand vous voyez ce dont ils sont capables, jetez donc un coup d’oeil à cette vidéo, et n’hésitez pas à visiter leurs sites et leurs établisements lorsque vous passerez au Touquet !

http://www.la-regie-le-touquet.com

CoMMe uN PoiSSoN DaNS L’eau.

Entreprise 2.0 : cette fois-ci je me lance ! #e20 #socbiz #optimizeCHR


27/06/2012

Longtemps Observateur, voire Observateur Actif, et parfois militant 🙂 je me lance !

Je quitte le Groupe Pernod-Ricard, fort de 15 années de Bons et Loyaux Services (Allied Domecq puis Pernod) à cheval sur le monde fabuleux du CHR (Cafés Hôtels Restaurants Discothèques) et évidemment sur les Nouvelles Technologies et le 2.0, devenues une Passion, pour créer Optimize CHR 2.0

Je me suis longtemps demandé comment La Puissance du Web 2.0, dont on vante les mérites de l’accessibilité par tous, du décloisonnement, dont on se dit qu’il pourrait sans doute profiter aux petits commerçants, depuis des années broyés dans un système concurrentiel de sur-concentration (Grande Distribution /ex)

Je pense qu’il est temps de les aider de reprendre la Parole, et de passer à l’Offensive !

Quels constats peut-on faire aujourd’hui ?

Plus de 50% des internautes vont se connecter sur internet via leurs Smartphone ou leur Tablettes dès 2013, et cela va aller crescendo

Les Sites Internet, véritables Vitrines des commerçants qui ont donc la chance de pouvoir être vus autant que n’importe quel gros mastodonte du Web (en tout cas « sur le papier ») ont besoin plus que jamais d’émerger et d’être vus !

Les Sites Internet (et a fortiori les leurs) ne sont plus lisibles correctement sur un Smartphone… Avez vous déjà essayé de lire un menu, une carte, un événement sur votre Iphone ? Impossible sans avoir des doigts de contorsionnistes … et des yeux de Lynx…

Oui, nous sommes en train de glisser progressivement sur le Fameux « ‘Pas Vus Pas Pas Pris » (en l’occurrence « pas réservé »…) si l’image qu’ils projettent n’est pas en adéquation avec l’attente de l’Internaute Mobile !

Optimize CHR 2.0 est donc créée pour les aider à remédier à tout ça en :

– Les Rendant Visibles à nouveau à moindre cout grâce à la Technologie des Sites Mobiles (=Mini Site détectant automatiquement les connexions via Smarphones ou Tablettes, quel que soit l’OS utilisé – Apple, Androïd, Windows etc. – et s’adaptant au format de l’écran automatiquement) pour un meilleur confort de lecture et de navigation.

– Les aidant et les accompagnant pour améliorer leur référencement Naturel depuis que Google Panda est venu leur compliquer la tache !

– Les aidant à mettre en place une Stratégie de Présence et de Communication 360° sur les Réseaux Sociaux et les différents supports de « référencement » (Cityvox, TimeOut, etc.)

– Les conseillant pour éviter la tentation du Discount à tout prix (Groupon, Lafourchette, etc.) qui procurent à mon avis plus de contributions à la Dégradation de Leur Image de Marque, qu’à l’amortissement de leurs coûts fixes en heures creuses… et en leur garantissant qu’avec un Travail de Fond, on peut tout à fait parvenir aux mêmes fins sans être obligé de « solder » La Valeur de leurs Menus à destination de toute façon de « Chasseurs de Promotions » qui viendront une fois pour la promo, mais qui zapperont aussi vite qu’ils sont venus… sur la Promo suivante…

Voici un aperçu de l’activité d’Optimize CHR 2.0 :

A très bientôt dans ce Monde Convivial du CHR désormais 2.0 !

Fred Poulet
@fredwpt

ps: une petite infographie nous indiquant ce qui arrive « de l’Ouest » sur le sujet  (source Mashable)

Géolocalisation : Comment avance t-elle en France ? #geoloc


Vendredi 25/02 by @Fredwpt

Hier soir avait lieu une Table Ronde @Lacantine (organisée par Nomao) autour des opérateurs Web et opérateurs de géolocalisation & Appli Mobiles
Cityvox, Dismoiou, Plyce, Restopolitan et Nomao

Même si d’autres acteurs importants n’étaient pas là, (Lafourchette.com pour le web et concurrent direct de Restopolitan), Foursquare, Gowalla, Qype, Yelp, et bien sûr… les ogres à venir dans le domaine : Facebook (Places) et Google (Places), c’était l’occasion d’échanger sur les dernières évolutions techniques (ou à venir) concernant les moteurs de recherches (ou applis) liées à la géolocalisation (et aux conseils de ses « friends »)

Rien de bien nouveau à vrai dire, en dehors de quelques évolutions techniques; rien en tout cas qui pourrait (à ce stade) faire croire que les Ogres (Facebook; Google) ont du souci à se faire.

Pour l’instant en effet les Ogres ne semblent pas s’y être intéressés plus que ça; et peut-être heureusement d’ailleurs…

Car je pense qu’il est grand temps de trouver des Axes de Différenciations pour les opérateurs qui se sont lancés dans le domaine et de se créer Un Avantage Compétitif Majeur

En effet, qui pourrait lutter contre les Bases de Données de Clients et Consommateurs que les centaines de Millions de Profils Facebook et Google possèdent déjà ? Là est la clef de leur valorisation et de la puissance de Marketing et de Communication qui en découle. (et accessoirement d’une grande partie de leur valorisation boursière)

Je pense que des Acteurs comme Restopolitan.com et Lafourchette.com sont sans doute à ce stade sur le marché français ceux qui se positionnent comme étant les mieux armés à ce jour en terme de Business Model pour résister et trouver des Armes pour se battre contre les éventuels Ogres Facebook et Google

Beaucoup plus fragiles me semblent être les créateurs d’applications qui sont rentrés par le mode « ludique communautaire » sur ce marché.

Pourquoi ?

– car Restopolitan et Lafourchette ont déjà installé une relation de partenariat commercial durable avec une cible qui est de fait « captive » (les établissements) et avec un Service bien défini : la réservation – discount à distance.

– car ces deux mêmes acteurs sont en train de pouvoir eux aussi qualifier une base de données solide et nouer de fait des partenariats tripartites avec des acteurs qui ont un lien direct avec leurs établissements partenaires (les Industriels)

Les acteurs de « géolocalisation ludique » ont à ce stade donné la possibilité à ces mêmes établissements de faire des offres eux mêmes à leurs consommateurs, ces mêmes consommateurs pouvant recommander à leurs « amis » lesdits établissements. Mais les établissements ont déjà fort à faire dans leur métier d’origine et ne sont pas des experts du Marketing Local.

En revanche il existe des pistes qui pourraient faire que les acteurs de Géolocalisation sortent leur épingle du jeu : s’ils arrivent à produire un service non pas à l’établissement mais aux consommateurs, qui va au delà de la capacité à réserver, de devenir « Mayor », et/ou de récolter très occasionnellement un coupon de réduction. (encore faut-il qu’il passe dans le coin et que la barrière des possibles « sur-notifications Push » soit résolue)

– Penser à constituer eux-mêmes une Base de Données consommateurs colportant une qualification aboutie (autre que J’aime – J’aime pas, ou colportant quelques annotations autres que : « cool; sympa; top… » afin d’avoir une Base de Donnée permettant une vraie qualification par le consommateur des produits ou services recommandés. (ça c’est potentiellement de l’or en barre pour eux car les Marques Nationales vont forcément s’y intéresser)

– Penser à trouver le Service qui fera la différence : Réalité Augmentée ? oui peut-être, mais bon… on ne va pas de promener en permanence avec le bras tendu… A mon avis, ce qui pourrait à terme faire la différence, est la capacité de donner la possibilité au consommateur d’arbitrer entre Prix et Distance à parcourir. Le jour où un opérateur aura trouvé un partenariat avec un Nielsen, un Kelkoo, Shopping.com, et aura la capacité de recenser les prix des articles, services rendus autour de sa position avec le choix de le chercher le moment venu (et non via de multiples notifications potentiellement polluantes), et d’arbitrer entre le fait de faire 10km de plus pour 50 euros de moins, alors là, ils auront sans doute trouvé une pépite à exploiter ! S’ils arrivent de plus à tracker les habitudes de consommations de leurs « consommateurs captifs et mobiles », ils auront une Base de Données très très intéressante à… vendre.

C’est tout le mal qu’on leur souhaite, car vu l’énergie et la passion déployées par tous ces opérateurs et créateurs d’entreprise, ce sera un juste retour sur Investissement !

Bonne Chance à eux !

High-tech : les nouveautés attendues en 2011 (source L’informatique.org)


Début janvier, le Consumer Electronic Show (Las Vegas) cuvée 2011 nous en a mis plein les yeux avec des innovations dans l’informatique, l’électronique, la domotique, les jouets… Petit tour d’horizon de ce qui va nous attendre cette année.

Ipad 2 : chaque année, Apple met à jour sa ligne de produits, avec de nouveaux designs et de nouvelles fonctionnalités, et l’iPad est certainement le prochain sur la liste.Ipad 2 : chaque année, Apple met à jour sa ligne de produits, avec de nouveaux designs et de nouvelles fonctionnalités, et l’iPad est certainement le prochain sur la liste. 

La guerre des tablettes…

Alors qu’il y a moins d’un an l’iPad nous était tout juste dévoilé, aujourd’hui celui-ci est la référence autant chez les clients que les fournisseurs. Dans cette course, le challenge est dans la qualité à un prix raisonnable.

Les écrans IPS et les puces ARM sont donc à l’honneur. Asus, troisième constructeur mondial de PC, tire le premier en annonçant sa gamme Eee Pad composée de 4 tablettes animées par Android 3.0 (Honeycomb) et Windows 7. Quant au fabricant taïwanais, MSI, il tente de se démarquer de ses concurrents en intégrant un vidéoprojecteur sur une tablette 10 pouces. Pour l’instant, le projet n’est qu’à l’état de prototype et pas vraiment convaincant mais affaire à suivre.

LIRE LA SUITE SUR : L’Informatique.org

Un restaurant Australien présente son menu sur iPad


samedi 19 juin Source http://techno.branchez-vous.com

image:http://assets.branchez-vous.net/images/branchezvous/ipad_2.jpg

Le Global Mundo Tapas, restaurant du North Sydney Rydges Hotel en Australie innove en proposant à ses clients un menu disponible exclusivement sur le iPad.

Moins d’une semaine après le lancement de la tablette tactile en Australie, la conception d’une application fut finalisée pour ainsi permettre aux clients de prendre connaissance de la carte gourmande du restaurant et de lire la description de chacun des plats disponibles.

Photo à l’appui, le menu informatisé permet au client de transmettre sa commande à la cuisine par Wi-Fi, d’obtenir des suggestions de vins et

Lire la suite sur : http://techno.branchez-vous.com/actualite/2010/06/menu_de_restaurant_ipad.html

Les sites de luxe ne veulent pas de l’iPad


Source Web & Luxe

Même si l’iPad n’est pas encore arrivé en France (sauf à la rédaction de Webandluxe), il s’est déjà vendu aux USA , en à peine 1 mois, à près de 2 millions d’exemplaires. Outre le succès commercial, cette réussite souligne également un nouveau mode de navigation (tactil, nomade et toutefois puissant) auquel vont devoir s’adapter les sites internet des Grandes Maisons de luxe.

Ainsi, l’iPad est entrain de devenir le Best-seller du moment. Et pourtant, il semblerait que les sites des principales maisons de luxe ne soient pas adaptés à cet outils. En effet, si on regarde l’étude très intéressante (qui s’est basée sur les 10 maisons de luxe classées par le magazine Forbes) publiée par PSFK, un laboratoire de tendance situé à New-York, on se rend compte qu’aucun des sites de ces marques n’est compatible avec l’iPad.

La réponse est simple. Si les sites des maisons de luxe de sont pas compatibles avec l’iPad c’est tout simplement parce qu’ils sont réalisés pour la plupart, en Full-Flash. Et oui ! On le répète bien souvent ici, et cela se confirme : l’utilisation du  Full-Flash est à bannir pour les sites vitrines et les boutiques en ligne ! En plus d’être un gros mangeur de batterie, flash est très mauvais pour le référencement et pour la patience des internautes (aaaargh le temps de chargement des pages).

LIRE LA SUITE SUR : http://www.webandluxe.com/05/2010/les-sites-de-luxe-ne-veulent-pas-de-lipad

Géolocalisation = 3ème Révolution après Internet et le Téléphone Mobile ?


Certains spéculent sur ce que pourra être la prochaine révolution du Web ; ainsi pléthore d’hypothèses, d’articles, de billets ont été pondus sur le Web 3.0, après le Web 2.0 :

Ainsi parle t-on de 3D, de Sémantique, d’intelligence artificielle etc. Chacun y va de sa spéculation, et de son chiffre X.O

Pour ma part, étant assez nouveau dans le domaine, j’observe depuis quelques semaines de façon intensive, les évolutions technologiques, en particulier celles appliquées (ou utilisées par ou pour l’Entreprise) : les outils dits « sociaux » avec à un extrême ceux qui sont faits pour (voire par) les Internautes (Facebook, Twitter, etc) et que les Marques avec plus ou moins de bonheur…(cf Nestlé)  cherchent à préempter, et de l’autre, des outils qui sont supposés canaliser ou favoriser, développer, fluidifier le lien social dans les organisations, là également avec plus ou moins de bonheur (Bluekiwi, Jive, Blogspirit, Affinitiz, Seemy, etc)

Plutôt bien conçus mais au passage beaucoup moins intuitifs, ergonomiques et jolis selon moi, que les réseaux sociaux classiques, et pour cause, on veut souvent qu’ils deviennent le « Couteau Suisse » pour favoriser le décloisonnement des organisations et des entreprises, l’Intelligence Collective….

Or, c’est manifestement rarement une question d’outils… (ou en tout cas, pas seulement)

En revanche, je pense que la principale Révolution, au delà du 2.0 actuel qui n’a pas fini de faire parler pour quelques mois encore, est sans doute ailleurs ; je la mettrai personnellement sur le plan technique à la hauteur de deux révolutions majeures précédentes : Internet d’une part, et le téléphone portable d’autre part. Rien que ça !..

Et cette REVOLUTION est : LA GEOLOCALISATION

Même si les applications en la matière commencent à être nombreuses, et pour la plupart perfectibles, elles sont en train de se démultiplier, ce qui signifie que le marché commence à frémir : Foursquare, Gowalla, Yelp, Plyce, Tellmewhere (Dismoioù en France), Veniu le petit dernier pour l’instant en Beta Test qui va sortir prochainementet sans doute beaucoup d’autres encore qui vont arriver sur ce marché.

On pourrait penser (car c’est le principe de base) que les individus s’autodéclarant être localisés à tel endroit perdent un peu plus de leur liberté… Oui… mais à l’image de Facebook, la protection des données personnelles est mise à mal avant tout…par les utilisateurs eux-mêmes. En la matière plus qu’ailleurs, il n’y a pas de victimes innocentes…

Alors on voit déjà les levers de boucliers arriver, la CNIL qui va s’en doute tenter de « mettre le  holà », oui mais voilà… 600 000 inscrits déjà sur Dismoioù dont 1/3 d’actifs au delà des « early adopters »

Sachant que pour l’instant, l’intérêt de l’internaute est essentiellement futile et ludique : une fois de plus, on lui demande son avis sur son environnement, on lui demande de créer des « spots », on le récompense pour l’instant en le nommant « Mayor » du Fief qu’il vient de créer, on lui donne même des médailles pour l’encourager à qualifier (plus ou moins bien d’ailleurs) les lieux dans lesquels il se déplace.

Oui mais la sacro-sainte liberté perdue sera vite battue en brèche et dépassée par les intérêts de l’ensemble des applications connexes que l’on va pouvoir imaginer à assez court terme :

Il existe déjà (cf articles précédents sur le sujets) des offres commerciales qui sont en train de se développer pour recruter puis fidéliser un passant géolocalisé : on commence à lui offrir des réductions s’il consent recommander un établissement.

Imaginons sans être exhaustif les avantages que l’on pourrait trouver à perdre un peu de sa liberté en fonction des services que l’on en retirerait :

1/ la sécurité : imaginons que des parents « inquiets » souhaitent à tout moment savoir où se trouvent leurs enfants. C’est maintenant possible en temps réel !

2/ Applications commerciales :

Imaginons que dans n’importe quel lieu dans lequel on se trouve, on puisse (un peu à la manière déjà de l’application Iphone « Around me », chercher où se trouve le produit le moins cher de sa zone de chalandise, en étant automatiquement dirigé vers la boutique, le commerce qui aura le meilleur rapport qualité prix :

Nous n’en sommes pas très loin : Imaginons seulement un partenariat Foursquare – kelkoo – Nielsen – E.Bay …

Le nombre de combinaisons de partenariats est quasi infini car tous les commerçants sans exception, et tous les individus sans exception vont trouver un intérêt à gagner du temps et de l’argent.

Il existe même une application de rencontre géolocalisée… Yuback…

3/ Applications culturelles :

Imaginons que vous vous priviez de voyager avec le Routard et Lonely Planet puisque votre Mobile sera bientôt (il est déjà en fait) capable de vous donner des informations sur le circuit touristique à choisir ou à peaufiner selon le lieu dans lequel vous vous trouvez, ou vous prévoyez de vous déplacer.

Un fois sur place : pas besoin de guide ou d’audioguide : il se met si vous le souhaitez automatiquement en route en fonction de ce que vous observez en réalité augmentée !

4/ Applications de « confort » ;

Qui n’a jamais été pris d’une envie pressante en pleine ville sans trouver immédiatement de quoi se soulager (et surtout où) ?

Qui n’a jamais eu envie sur un coup de tête d’appeler un pote pour aller prendre un pot car on a un créneau de 20 min : où se trouvent-ils par rapport à moi ? Tiens Bertrand est à 2 stations de Métro, je l’appelle ou je le Poke !…

Et bien d’autres choses encore… le meilleur restant à venir

Fred Poulet

@fredwpt on Twitter

La mort des sites Web


Par Guy Doyen
April 20, 2010 source The NextWeb

Applications La mort des sites WebVous possédez un iPad ? Vous avez téléchargé l’application eBay ? Vous devriez. C’est de loin la meilleure façon de naviguer sur eBay.

Vous aimez les films ? Vous avez vu l’application IMDB ? Elle est tellement plus agréable que le site Web.

Vous utilisez Twitter ? Il y a 81,43% de chance que vous n’utilisiez pas Twitter.com mais une application tierce.

Il semble que de plus en plus d’applications remplacent les sites Web à une époque où de plus en plus d’applications arrivent sur le Web…

**********

LISEZ LA SUITE   sur The Next Web