Bing devient le moteur de recherche de Facebook

Brève rédigée le 08/02/2010 à 14h07 par Charles P.

Microsoft Facebook

Le domaine des moteurs de recherche et celui des réseaux sociaux tissent des liens de plus en plus étroits. Microsoft et Facebook viennent de signer un accord pour unir leur force : Bing devient le moteur exclusif du réseau social. De son côté, Facebook récupère la gestion de ses espaces publicitaires, confiée jusqu’à présent à la firme de Redmond.

Bing pourrait être l’atout majeur de Microsoft dans les années à venir. Si le moteur de recherche de la firme a déjà eu les faveurs de Mozilla au détriment de Google, Bing s’attaque maintenant à un nouveau secteur : les réseaux sociaux.

Facebook et Microsoft viennent de signer un accord faisant de Bing le moteur de recherche exclusif du réseau social. En échange, Facebook récupère la gestion de ses espaces publicitaires jusque là confiées à l’éditeur de logiciels. Les deux firmes montraient déjà quelques signes de rapprochement l’an dernier et cet accord devrait intensifier leurs relations.

Moteur de recherche Bing

En devenant le moteur de recherche du grand réseau social qu’est Facebook (400 millions d’utilisateurs), Bing s’octroie une place de choix. La firme de Steve Ballmer devrait gérer la publicité liée aux résultats de recherche, ce qui lui permettra d’accroître la visibilité et la rentabilité de son moteur.

Windows Live Messenger

Pour Facebook, ce contrat est tout d’abord l’occasion de reprendre en main la gestion de ses encarts publicitaires. Par ailleurs, le réseau social profitera de nouvelles fonctionnalités de Bing pour améliorer son ergonomie. Des interactions entre Facebook et les outils de Microsoft (Live, Messenger…) seraient également prévues.

D’un point de vue plus stratégique, ce contrat entre Facebook et Microsoft est un formidable pied de nez à Google. A la fois moteur de recherche et régie publicitaire, la firme de Mountain View tente de également s’immiscer dans le monde des réseaux sociaux avec Social Search, outil de recherche sociale. L’affrontement entre les deux camps risque de provoquer des étincelles.

Steve Ballmer

Jusqu’à présent Microsoft était souvent représenté comme l’ennemi à abattre en raison de sa position dominante. Il semble désormais que Google soit dans la ligne de mire de nombreux acteurs. Pourrait-on voir émerger des alliances entre Facebook, Microsoft, Apple et Mozilla pour provoquer la chute du géant du web ?

Source : Cnet
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s