Cher Google, tu commences à nous les briser menues !….


Fernand NaudinCher Google,

Chacun sait avec ton hégémonie (tu représentes en effet plus de 93% des recherches sur le web en France), tu nous as poussés, nous les professionnels du web, mais aussi les marques nationales, les annonceurs, à nous marier avec toi dès nos débuts.

On a clairement le sentiment aujourd’hui, qu’en marge de cette polygamie imposée, tu pousses même le vice jusqu’à nous humilier au travers de la Charia Numérique que tu nous imposes avec tes « directives » pour être bien référencés. Tu changes d’ailleurs tous les 3 – 4 mois tes algorithmes, de telle manière que l’on n’ait pas le temps de souffler.

Et si jamais on sort du cadre, tu nous en colles une et nous pénalises…

Tu appelles ça comment toi ?… Ne serais tu pas devenu violent et despotique ?…

Tu te permets même au passage, de te foutre de notre gueule en nous affublant de noms d’oiseaux au travers de ces Algorithmes : « Pingouin »… »Pigeon »…

Tu nous as imposé tes règles maritales : il faut que nos sites internet respectent X règles et directives pour satisfaire tes besoins. Sous prétexte de plaire aux internautes du monde entier et de leur proposer du contenu de qualité, une navigation sans faille (en tout cas selon tes propres critères)

Il a fallu s’adapter à la web mobilité, en rendant les sites visibles et fluides pour les smartphones avec le responsive design, ou des sites mobiles, ce qui était pour le coup fort légitime au regard du nombre croissant de connexions via des téléphones portables. On s’y est pliés volontiers, voire, on l’a anticipé en greffant même des sites mobiles et des applications, afin que ces mêmes internautes puissent profiter d’une navigation appropriée, et toujours bénéficier d’une bonne expérience utilisateur.

Mais voilà qu’à présent, maintenant qu’on a pris le virage, tu viens encore nous dire que les messages annonciateurs de l’existence d’outils web mobiles lorsque l’internaute se connecte deviennent gênants, intrusifs et gênent la navigation de ces internautes…

Google alert

Tu sais jusque là, cher Google, on a trop rien dit car quelque part, tu avais réussi à provoquer en nous le syndrome de Stockholm et on arrivait à peu près à te suivre. Sauf que là, si tu commences à devenir schizophrène, tu vas t’attirer les foudres de ceux qui sont supposés t’obéir…

On avait bien compris ton manège des algorithmes tronqués destinés à maximiser tes revenus publicitaires, on fermait les yeux sur la concurrence déloyale que tu permets de générer grâce au détournement de clientèle sponsorisé (achat de mots clefs de noms de concurrents pour se positionner juste au dessus de leurs propres sites et leur proposer les mêmes services via des commissions d’annuaires – OTA; systèmes de réservations -)

Alors cher Google, je me permets de te mettre en garde, et t’invite à ne pas trop violenter ceux et celles qui jusque là via ce syndrome de Stockholm continuent à te défendre pour les services que tu rends.

Mais si tu commences à venir nous raconter tout et son contraire en quelques mois, que tu viens non seulement nous imposer ton environnement, mais à présent une obsolescence programmée de quelques mois concernant nos outils, là, comme disait Fernand Naudin dans les Tontons Flingueurs, tu commences à nous les briser menues…

Et à force de nous les briser menues, tu pourrais un jour ou l’autre, avoir un réveil pénible…

tontons040

l’#Uberisation n’est que le résultat d’un manque de… Vision…


« Uberisation« … le mot à la mode qui fait beaucoup parler et peur à presque tout le monde…

Maurice Levy (Publicis) en tête si on en croît ses déclarations au Financial Time  de décembre 2014, déclarations qui ont eu au moins le mérite d’alerter l’opinion, et sans doute quelques uns de ses collègues du CAC40, et/ou de grands patrons prenant conscience de l’importance d’une concurrence potentiellement bien plus large que celle déjà identifiée dans ses plans à 10ans…

File illustration picture showing the logo of car-sharing service app Uber on a smartphone next to the picture of an official German taxi sign in Frankfurt, September 15, 2014. A Frankfurt court earlier this month instituted a temporary injunction against Uber from offering car-sharing services across Germany. San Francisco-based Uber, which allows users to summon taxi-like services on their smartphones, offers two main services, Uber, its classic low-cost, limousine pick-up service, and Uberpop, a newer ride-sharing service, which connects private drivers to passengers - an established practice in Germany that nonetheless operates in a legal grey area of rules governing commercial transportation.    REUTERS/Kai Pfaffenbach/Files  (GERMANY - Tags: BUSINESS EMPLOYMENT CRIME LAW TRANSPORT)

Force est de constater, que le phénomène, à mon avis trop assimilé à un phénomène uniquement « numérique », commence à être relayé de façon plus ou moins heureuse dans les média.

Comme lors de chaque nouvelle mode, on peut évidemment lire de tout… des opinions que l’on pourrait qualifier de « béné-oui-oui », comme celle de Guy Mamou-Mani dans La Tribune, dont on peut penser que s’il vient en aide aux boulangers (ou petits commerçants) qu’il cite dans son article, il ont du souci à se faire… Espérons simplement que les Think Tanks du syndicat du numérique dont il est le président, vont un peu plus loin dans la réflexion que celle de leur dirigeant… Par analogie, peut-être M. Mamou-Mani aurait-il pu proposer à chaque taxi individuellement de créer son propre site internet pour se parer de l’offensive d’Uber & cie ?…

Espérons également, que les dirigeants des grands groupes, vont aller plus loin que ce que relaie Sabine Delanglade dans son article des Echos qui prétend que les grands groupes sont en train de réagir, de mettre en place des plans d’actions numériques, type RSE (réseaux sociaux d’entreprise) et parient sur la collaboration numérique en entreprise, avec les fameux effets escomptés de sérendipité et d’innovation collaborative… (pour faire simple, une méga machine à café 2.0, autour de laquelle les collaborateurs sont supposés rebondir en enrichir comme par magie les idées de leurs collègues pour en faire un Avantage Compétitif Majeur…) Et la marmotte…. elle met le chocolat dans le papier aussi ?…

marmotte

Le phénomène n’est pas nouveau; l’histoire récente nous montre que cette fameuse « Uberisation » a bel et bien commencé depuis bien plus longtemps que le phénomène Uber.

Demandez donc à Nokia ce qu’ils ont pensé de l’arrivée de l’Iphone d’Apple… Demandez donc à Kodak comment ils sont pris le virage du numérique, demandez donc aux hôtels indépendants ce qu’ils pensent des OTA (Online Travel Agencies – Booking, Expédia, etc. -) ou de AirbNb, demandez donc aux libraires ce qu’ils pensent d’Amazon, demandez donc aux maisons de disques vinyles et à présent aux artistes eux-mêmes comment ils ont pris le tournant du CD numérique, et désormais du Streaming en ligne, après être passés sous les fourches caudines d’Itunes.

Demandez donc à Tom Tom encore récemment leader incontesté du GPS, ce qu’il ont pensé de l’arrivée de Waze, de Google Maps… Et si l’on remonte un peu plus loin, les impacts de Wikipedia sur les encyclopédies papier, l’impact de l’e-mail sur les ventes de timbres de La Poste, des agences de voyages « physiques », les boutiques de locations de vidéo vs. la VOD, bref…

Tous les secteurs ou presque sont en effet supposés se réinventer afin de ne pas disparaître…

Même les industries les moins exposées a priori pourraient à plus ou moins long terme, se faire tailler des croupières par des innovations technologiques au sens large. Que va t-il se passer pour l’industrie automobile si demain Google décide de faire en sorte que la Google Car ne soit plus seulement « un jouet » ou si Apple décide de se servir de son trésor de guerre de 750 Milliards de dollars de Cash pour aller titiller des multinationales centenaires avec des business modèles vieillissants ?

Que va t-il se passer pour les opérateurs téléphoniques si Google décide de faire de ses ballons (projet Loon) plus seulement un droit à l’accès d’internet aux plus démunis et reculés, un véritable réseau de communication Wifi mondial, vecteur de data et de communications téléphoniques ?

loon

Google, Apple, Amazon, Facebook sont les véritables dangers !

 Sans parler des projets qui dépassent le simple rôle d’apprenti sorcier, (Intelligence artificielle, santé, Big Data), des entreprises comme Google pourraient d’ores et déjà aller beaucoup plus loin dans cette Uberisation qui fait peur à certains !

Prenons seulement l’exemple des OTA (Online Travel Agencies) qui font le malheur des hôtels indépendants… Ces OTA vivent sur le dos des indépendants en allant acheter chaque jour des millions d’euros ou de dollars en Google Adwords pour monopoliser les recherches d’hôtels sur internet et détourner à leur profit quasiment 80% des réservations d’hôtels qui seraient faites en direct sans eux. Si Google (qui a d’ores et déjà la technologie pour le faire) décide de les désindexer et de se charger de jouer les OTA à lui tout seul, Booking, Expedia, Tripadvisor, Airbnb, n’ont que quelques semaines à vivre…

Il suffit de faire un calcul relativement simple d’arbitrage entre « perte de revenus publicitaires » et « gains sur commissions » avec les indépendants… que ce soit en BtoB ou en BtoBtoC, à la réserve près de la levée de boucliers que cela pourrait provoquer, et des supposés abus de position dominante.

Pour l’instant en effet, Google, Apple, Amazon n’ont pas encore décidé de faire ces arbitrages, mais ils pourraient bien un jour ou l’autre appuyer sur le bouton.

Chères entreprises, chères multinationales… est-ce que c’est vous qui maîtrisez vos bases de données consommateurs ?…

Non… c’est Google, Apple, Amazon et Facebook…

L’Uberisation n’est qu’un Manque de Vision des dirigeants

Au lieu de mettre en place des petits sparadraps, des caches misères, des investissements dits « numériques » parce-qu’il faut s’y mettre, et qu’il ne faut pas louper le train, il vaudrait mieux que les entreprises qui s’inquiètent de ce phénomène d’Uberisation se posent la question, non pas de mettre en place un RSE, des batteries de community managers, des pseudo stratégies digitales mais soient en train de détecter des Visionnaires dans leurs organisations…

Ça n’est sans doute pas en effet la digitalisation de l’entreprise qui va la sauver, mais de façon beaucoup plus large, sa capacité à se réinventer en profondeur. Quelle seront les business modèles de demain, d’après-demain et de dans 15ans ? Que faut-il mettre en place tout de suite pour changer radicalement de business modèle en cas de besoin (cf IBM qui a failli mourir il y a quelques années).

Le mot clef majeur est : « expérience de consommation de demain »

Le mot magique est « Vision »

****

Ce sont des Steve Jobs dont vous avez besoin, pas des community managers et des équipes digitales, sinon la seule chose dont on est sûr, c’est que sans Visionnaires dans vos équipes, un jour ou l’autre, et sans doute très bientôt, vous allez mourir !

****

Acte de malveillance à l’encontre du Harry’s New York Bar ? … #harrysbar


by fredwpt 24/09/2014

Il semblerait que la qualité, voire l’excellence fasse des jaloux…

En effet Le Harry’s New York Bar Paris vient de subir une dénonciation de fermeture définitive sur sa fiche Google Maps

Capture d’écran 2014-09-24 à 20.29.59Cet acte de malveillance est-il consécutif au fait que le Harry’s Bar est considéré depuis longtemps comme un des meilleurs bars à cocktails parisiens, et qu’il taillait, malgré ses « plus de 100ans d’âge », des croupières en terme de référencement naturel aux tous derniers bars à cocktails « branchouilles » parisiens ? …

Le point a bien évidemment été signalé à Google, mais si vous souhaitez apporter votre soutien et témoigner que le Harry’s est bien là et bien fringuant, vous pouvez toujours apporter une petite contribution de soutien ici dans les avis et confirmer vous aussi que le Harry’s est bien vivant et sert toujours de merveilleux cocktails !

Harry’s New York Bar Paris

5, rue Daunou

75002 PARIS

Restaurants Attention : #lafourchette vous la fait à l’envers, avec la caution des Pages Jaunes


by Fredwpt 18/09/2014

Non contents d’acheter les mots clefs des établissements dans Google Adwords, voilà que Lafourchette semble aller 10 crans plus loin !

Ils avaient en effet jusque là adopté dans beaucoup d’endroits, la méthode des OTA ( « Online Travel Agency » comme Booking, Expedia etc.) vis à vis des hôtels, qui était d’acheter sur Google Adwords, les noms des établissements pour venir se positionner au dessus d’eux dans les résultats de moteurs de recherche, afin de capter les réservations via leur site Lafourchette, au détriment des réservations directes auprès des établissements.

Capture d’écran 2014-09-27 à 12.53.36

Souvent décriés par ces mêmes établissements, car selon eux, provocant des baisses de marges très sensibles en favorisant les menus sous promotion. Certes efficaces pour pallier notamment des journées « creuses » et remplir les restaurants à coups de promos. Mais rapportant, selon les dires des Restaurants en question, une clientèle « chasseuse » de promotion et en aucun cas fidèle, et prête à revenir après la promotion.

Une tactique certes payante pour faire du « volume », mais critiquable d’un point de vue « image discount » donnée aux restaurants, donc in fine peu « Premium ».

Voilà que Lafourchette va désormais 10 crans plus loin, avec la caution manifeste des Pages Jaunes, dans le détournement de clientèle !

Manifestement un accord a été passé entre Lafourchette et les Pages Jaunes, pour que Lafourchette vienne greffer dans les fiches clients des pages jaunes leur module de réservation, et que ce dernier soit beaucoup plus « visible » que les informations permettant à un client potentiel de réserver directement auprès du restaurant recherché. « Plus Visible » étant un euphémisme…

capture-d_ecc81cran-2014-09-18-acc80-08-42-42

L’internaute aura donc tendance à se dire, y compris si ça n’est pas le cas, réservons donc en promotion ! et donc passer par Lafourchette, qui au passage se prendra une commission de réservation sur le dos du restaurant, non content de déjà dégrader ses marges…

Mais là où le bat blesse d’autant plus, c’est que ni Lafourchette, ni Les Pages Jaunes, semblent avoir pris la peine d’en informer les restaurants concernés.

Nul doute que si ces pratiques se généralisent, ce qui semble être le cas, je pense que Lafourchette et les pages jaunes pourraient avoir « un réveil pénible » comme diraient les Tontons Flingueurs.

En tout cas, pour ma part, je trouve cela non seulement « cavalier », mais même « inadmissible » !

Capture d’écran 2014-09-18 à 08.42.20

#wisedrinking l’Application Ethylotest by #pernodricard pour une consommation responsable


NEW !

Pernod Ricard se positionne en leader de la consommation responsable d’alcool en lançant la première application mondiale sur ce thème le mois dernier lors de sa journée responsable annuelle.

screen568x568

 

Cette application, disponible dans 80 pays et en 37 langues, sur Iphone et Android, permet aux consommateurs de connaître leur taux d’alcoolémie, d’avoir une revue de leurs consommations pendant la soirée, de suivre sur une semaine ou un mois leurs consommations mais aussi, de manière plus pratique et ludique, de savoir quels sont les moyens de transport les plus proches.

Pernod Ricard a fait de l’éducation des consommateurs à la consommation responsable un axe clé de sa politique de responsabilité sociale. Le Groupe veut faire partie de la solution et se donne les moyens d’y parvenir, à travers un ensemble d’initiatives.

 

Téléchargez cette application et constatez par vous-même !

A appstore-frA googleplay-fr

http://www.wise-drinking.com/

Marques Nationales sur le Web et les Réseaux Sociaux : C’est consternant !


by fredwpt 03/02/2014

Çà n’est pas faute de l’avoir répété, rabâché… L’importance de la visibilité des Marques sur Internet est devenue capitale, a fortiori en temps de crise, où chaque gain de part de marché est vital. Les investissements publicitaires sur le web et les réseaux sociaux n’ont jamais été aussi forts, à tel point que la plupart des grandes marques en ont fait du digital un axe de développement stratégique majeur.

Pour autant la dernière étude menée sur le sujet démontre un amateurisme en la matière qui fait peur à voir, et qui peut laisser pantois quant au Savoir Faire et la Compétence de bien des services marketing, de communication, de DSI ou départements « digitaux ».

Ou peut-être une stratégie délibérée de Google de les pénaliser afin de maximiser indirectement ses profits publicitaires ?… Ou les deux ?…

arnaques1

 

« Pas vu pas pris » est pourtant la maxime la plus utilisée parmi les sociétés de Grande Consommation auprès de leurs forces de vente qui se battent au quotidien pour faire en sorte que leurs produits phares soient bien référencés dans les linéaires ou dans les boutiques spécialisées, et désormais, pour leur services marketing, comm et digital… sur le Web.

L’avènement d’internet, de l’hégémonie de Google qui représente en France plus de 92% des recherches, l’avènement des réseaux sociaux où chacun cherche à se positionner pour prendre des parts de voix supérieures à celle de la concurrence, constituer des communautés de Fans et mettre en place des actions de community management pour être « plus près et plus proche de ses clients ou consommateurs », aurait du démontrer de la méthode, du bon sens.

C’est presque tout l’inverse que nous observons… A tel point que « mettre la charrue avant les bœufs » semble avoir pris le pas sur le « pas vu pas pris »

Essayez vous même ! Prenez votre navigateur favori (Firefox, Safari, Chrome, IE…), mettez le en navigateur privé pour ne pas être pollué par vos recherches précédentes et faites avec moi ce constat édifiant (en faisant fi du référencement local Google qui permet de géolocaliser une agence ou une boutique particulière, et en faisant fi des campagnes Adwords qui sont là pour compenser justement ce manque de présence naturelle)

Vous cherchez à acheter une voiture neuve ?… tapez dans Google « acheter une voiture neuve » et regardez les résultats de recherche : Seule la marque Ford remonte en bas de la première page de résultats : Rien sur Peugeot, rien sur Renault, rien sur les marques allemandes non plus…

Vous voulez savoir quel est le meilleur café ? Tapez à présent « boire le meilleur café » : rien sur Nespresso, rien sur Carte Noire… rien de rien…

Placer ses économies, trouver la meilleure banque pour ça ? : tapez donc tout simplement « placer son argent » … Rien sur la plupart des banques à l’exception de la Caisse d’Epargne et de BforBank en milieu et bas de page.

Vous ne pouvez pas placer votre argent ?… on va se consoler avec « boire une bonne bière » !… rien sur Heineken ou Kronenbourg en première page de résultats…

Passons à du premium alors ! « Boire un bon Champagne » : Vous pensiez trouver des leaders mondiaux ?…rien sur Mumm, Moët et Chandon, rien sur Dom Pérignon ou Veuve Clicquot

Inutile de faire une liste à la Prévert quand on sait que même des mastodontes comme Coca Cola ou Pepsi, marques phares des soft drinks ne remontent pas non plus sur « boire le meilleur Cola » …

On pourrait donc se dire, que faute de trouver simplement des marques sur le web, on va les trouver en grande distribution. Les distributeurs se battent en effet depuis des décennies à coup de publicités et de coups bas pour nous offrir les marques à des prix imbattables:

Alors tapons « faire ses courses pas cher » …

Vraiment pas de chance ! Ni Carrefour, ni Auchan, ni Leclerc, ni personne ne remonte en première page non plus…

Donc quand on est mauvais en référencement naturel, ou en présence web… on fait de la promotion… on investit des centaines de milliers d’euros, voire plus, sur des publicités pour tenter d’apparaître ponctuellement en enrichissant Google et en appauvrissant les comptes d’exploitations de son entreprise. « Bonjour le coût du Top of Mind »…

Cela étant dit, c’est à se demander si Google ne les pénalise pas tous volontairement de telle manière à maximiser ses budgets publicitaires Adwords. L’exemple criant qui pourrait laisser supposer que c’est le cas : lorsque l’on tape « meilleurs forfaits téléphoniques », aucun des trois grands opérateurs français, Orange, SFR ou Bouygues ne remonte naturellement sans être obligé de faire des campagnes de publicité Adwords… un comble… de même que les concessionnaires automobiles que nous avons déjà évoqués.

Et nous n’avons pas encore parlé des réseaux sociaux ! … L’endroit où il faut être ! « The Place to be » !

Ce qui est à noter, c’est qu’aucune grande enseigne ou grande marque française (ou presque) ne semble avoir compris que Google allait sans doute privilégier son propre réseau social Google+, ce même réseau social étant désormais connecté à Youtube, (puisque Youtube a été racheté par Google)

Rares sont ceux qui gèrent proprement (ou qui dans un premier temps ont tout simplement créé une page Google+ bien administrée et liée à leur compte Youtube)

Tout le monde a créé une page Facebook, plus ou moins bien gérée, beaucoup se sont lancé sur Twitter, mais peu ont adopté une véritable stratégie 360° sur les média sociaux, dont on dit pourtant qu’elle contribue lorsqu’elle est bien gérée, à tisser la fameuse toile d’araignée qui permet de montrer aux algorithmes de Google que les contenus sont réguliers, cohérents, de qualité, et permettent d’adjoindre du contenu éditorial favorisant  le référencement naturel.

Bien sûr, le travail est d’autant plus difficile quand une Société possède de multiples marques qu’il convient de pousser indépendamment. Mais même lorsque les marques colportent le nom générique de la société, ça n’est pas souvent très bien fait, loin de là.

Il n’y a qu’à voir la différence de présence et stratégie digitale déployée par exemple par BMW ou Audi par rapport à nos marques de voitures françaises… Nous sommes très très loin derrière eux.

Ce qui d’ailleurs est assez cocasse, c’est que BMW avec ses 15 Millions de Fans a compris d’emblée qu’il avait tout avantage à gérer sa page institutionnelle en anglais car sa clientèle est bien sûr…mondiale, alors que nos marques françaises ont préféré faire de multiples pages gérées de façon très hétérogène et de fait plus diluées et difficiles à trouver…

Là également les Allemands nous donnent une leçon de bon sens commercial en s’adressant avant tout à leur cible mondiale.

On notera aussi, que peu de marques ou d’enseignes ont compris que la Web Mobilité (Adaptation de son site aux connexions provenant de Smartphones) revêt une importance dans la capacité à rester visible en connexion mobile, mais également parce que Google a clairement démontré qu’il pénaliserait les sites qui n’étaient pas « responsive » ou qui ne permettaient pas de naviguer facilement d’un Smartphone.

Le nombre de connexions via Smartphone étant d’ailleurs en train de dépasser celui des PC et Mac

Rares sont les sociétés qui ont pris en compte l’ensemble de ces critères avant même d’investir des sommes colossales en publicité Adwords, ou en achetant du Media sur Internet.

On pourra aussi constater que même les sociétés qui ont les stratégies de présence 360° les plus abouties, n’ont pas pour autant l’assurance d’être bien mieux traitées par Google que les autres contrairement à ce que prétendent les experts de « SEO » (Search Engine Optimization) :

Pourtant, des Marques et Sociétés comme Dior, Chanel, Coca Cola, Bouygues Télécom qui répondent à l’ensemble de ces critères, et qui se démarquent par l’excellence en la matière ne remontent pas forcément en première page de recherche génériques cohérentes par rapport à leur offre ou domaine d’activité.

Pour ces sociétés, il conviendrait sans doute de demander clairement des comptes à Google…

Pour les autres, il conviendrait vraisemblablement de demander des comptes à leurs DSI, département digitaux et marketing, et à leur agence Web, car on voit des choses presque inadmissibles compte tenu des investissements faits par ailleurs, ou de la masse salariale qui est supposée s’en occuper ou les alerter sur le sujet.

Il est évident qu’en l’état actuel des choses, des ventes sont forcément perdues bêtement faute d’avoir pris conscience de ces défauts de présence sur le web, et faute d’en avoir complètement intégré tous les tenants et aboutissants

Ce que l’on voit sur le secteur bancaire, la grande distribution, voire des industriels comme Danone, pourtant très présents dans les meeting et rencontres dites « 2.0 » est tout simplement consternant : « une chatte n’y retrouverait pas ses petits » tant la présence Web et réseaux sociaux manque de consistance, de cohérence, et donc d’approche stratégique ou de vision.

En tout état de cause, il serait grand temps de se poser les bonnes questions en interne d’une part, et de challenger Google sur l’objectivité supposée de son algorithme de recherche d’autre part.

ref-naturel-google

#Orange attaque le « marché » #google #adwords avec des méthodes de Voyous


by Fredwpt 09/12/2013

On pourrait penser que des sociétés comme Orange adoptent des Stratégies Commerciales avec professionnalisme et méthode.

A l’issue de Campagnes téléphoniques touchant les petites entreprises et les commerçants, souvent loin des connaissances nécessaires pour mettre en place des Campagnes de Pub Google Adwords, l’approche de se faire accompagner par une société comme Orange pourrait être en effet rassurante et louable. A fortiori quand Orange propose des forfaits de prestations plus que raisonnables à brûle pourpoint par rapport à ce qu’il se pratique sur le marché.

Capture d’écran 2013-12-09 à 18.27.58

Mais quand on creuse un peu, avec un œil expert et après avoir été formé par les Google Academy Sessions, on a forcément une lecture critique de l’approche commerciale, et de la méthodologie employée.

Orange se targue d’un partenariat national avec Google. C’est à se demander si les personnes qui ont conçu les offres commerciales ont pris le temps de se faire former par Google… elles-mêmes.

L’approche est pour le moins « cavalière » et à la limite de la déontologie commerciale… Sans prendre préalablement soin de vérifier la pertinence de Campagnes en place et de les auditer, Orange propose à ses « prospects » de les mettre d’emblée en veille en attendant de positionner leur propres campagnes…

Apparemment Orange n’a pas appris en formation Google, que le fait de stopper ou de mettre en veille des campagnes existantes (potentiellement efficaces au demeurant…) pouvait faire varier le « Quality Score » des Mots Clefs à la baisse, et donc contribuer a posteriori à augmenter le CPC et les enchères de ces mêmes mots clefs en cas de réactivation et/ou de nouvelles campagnes.

Capture d’écran 2013-12-09 à 18.27.26

On peut donc conclure sans scrupule (comme Orange…) que cette offre commerciale est malhonnête et à la limite de la concurrence déloyale tant les arguments employés sont faux ou mal formulés.

Sans compter qu’Orange ne propose pas de gérer les Campagnes en tant que détenteur de Centre MCC Multi-Comptes permettant à leurs clients finaux de lire les performances en toute transparence de leurs campagnes, ce qui pour n’importe quelle agence un peu scrupuleuse et honnête, est le « minimum syndical » à proposer.

Pour une société de cette taille, c’est quand même plus que Border Line…

Pourquoi #facebook pourrait prendre cher très bientôt ? #bigdata


by fredwpt 12/08/2013

facebook-alerte-fraude

Les grognements des utlisateurs de Facebook (et en particulier des pages Facebook) pourraient très bientôt être entendus….

Même si l’on peut reconnaître au Réseau Social et le remercier pour la « gratuité » permettant à toutes les organisations de créer une Page, de constituer (moins gratuitement…) des communautés de fans afin de pouvoir recommuniquer avec elles, il n’en reste pas moins que l’investissement qui paraissait « gratuit » au départ, l’est de moins en moins.

Il est de surcroit de moins en moins intéressant, compte tenu :

– du fait que le News Feed Facebook n’est vu que par 10 à 25% des fans gratuitement

– du fait que si les organisations veulent pousser des posts, ou augmenter sensiblement et rapidement leur base de Fans, elles sont quasiment obligées d’en passer par de la Pub pour le faire.

9730423-smile-face-aux-yeux-du-dollar

On veut bien comprendre que Facebook, désormais en bourse, se doive de développer ses revenus publicitaires, mais il pourrait le faire tout en ménageant ceux qui en ont fait son succès. Or ça n’est plus vraiment le cas…

Pourquoi ?

Par analogie, imaginez que vous gérez une bonne vieille « boutique en dur » ou « commerce de proximité » : une société comme Facebook vous propose de présenter votre activité et de cumuler une base de contacts clients à qui vous pouvez faire des offres, ou communiquer vos nouveautés.

Imaginez alors, qu’à force de qualité d’offres, du travail que vous avez fait pour acquérir vos propres clients, on finisse par vous dire du jour au lendemain : « ah ben si tu veux parler à plus de 20% de tes clients, il faut maintenant payer, et si tu veux vraiment pousser très bien ton offre ponctuelle, il faut encore payer »

Et en plus on ne vous permet pas d’avoir accès aux profils individuels de vos clients pour ne surtout pas que vous les recontactiez en direct…

Si c’était pour acquérir de nouveaux clients, soit ! Mais pour avoir le droit de parler à des clients qu’on a déjà et qu’on a réussi à fidéliser non pas grace à cette société, mais à la qualité des produits que l’on vent…

Bref, je pense de toute façon que la fin est proche pour une bonne et simple raison : LE BIG DATA

****

En effet des sociétés sont déjà en mesure d’aller capter les profils riches de chaque Fan Facebook que Facebook le veuille ou non

Et ça c’est une très très bonne nouvelle, car ça veut dire que l’on pourra très bientôt récupérer l’ensemble des données des clients qui finalement nous appartiennent sans être obligés d’avoir une société écran qui vous fait cracher au bassinet chaque fois que vous voulez communiquer avec eux.

****

A qui appartient le client (ou le Fan) ? Telle est LA VRAIE QUESTION

****

Ce serait un juste retour à l’équilibre, sauf pour l’action Facebook qui devrait largement dévisser le jour où ça se généralisera

Et je pense qu’on en est proche désormais

Restaurant Le Mesturet 75002 : Un exemple de com digitale ! #savoirfaire #fairesavoir


2120 px

Le Mesturet : Bistrot, Restaurant Traditionnel 75002

77, rue de Richelieu

75002 Paris

http://www.lemesturet.com/

Est-il encore besoin de le présenter, tant l’alliance du Savoir Faire et du Faire Savoir n’a jamais été aussi aboutie de mon point de vue ?

En effet, Alain et Ewa Fontaine réussissent à associer une cuisine traditionnelle, produits frais, et tout fait maison digne des meilleurs bistrots – restaurants parisiens, mais je pense sincèrement que ce sont eux également qui ont adopté la communication digitale 360° la plus aboutie à ce jour :

Un site web désormais relayé par un site mobile, une application Iphone, une Ipad, une Androïd Smartphone, une Androïd Tablettes

Capture

Une Page Facebook enrichie des différents onglets des réseaux sociaux sur lesquels les informations sont relayées

Facebook

Un blog éditorial permettant de se tenir informé des dernières recettes traditionnelles et des dernières informations du restaurant

http://almanachdumesturet.com/

Et une page Google + Local extrêmement bien formatée comparativement à ce que l’on peut voir de « très moyen » pour la plupart des établissements CHR

Google+

Sans compter toutes les pages des différents réseaux sociaux préemptées et gérées par le restaurant : Youtube, Twitter, Instagram, Pinterest, Foursquare, Yelp, Tripadvisor etc.

Bref, comme vous l’aurez compris, rien n’est laissé au hasard au Mesturet, que ce soit dans l’assiette ou dans la façon de communiquer

Tout y est savoureux et professionnel !

Allez y, les saveurs et l’accueil y sont à hauteur de leur communication et vice et versa !

****

 

Le Habana Mojito dynamise les apéros


Paris Nuit Le Blog

habana-mojitoLe Habana Mojito créée actuellement des Afterworks qualitatifs et ludiques, organisés autour de la découverte de grands vins. Eric Sertour, maître sommelier de France accueille les dégustateurs tous les jours, à partir de 18h, pour aborder de façon professionnelle une passion pour les crus qui anime de plus en plus de français.
L’afterwork se veut donc non seulement convivial, idéal entre amis, mais prend également une valeur éducative et gourmande. Un assortiment de charcuteries de terroir est proposé en complément des grands vins.

Pour tout renseignement : Habana Mojito, 19 rue de Presbourg – 16e ardt
Tél : 01 45 00 84 84
Page Facebook : https://www.facebook.com/MojitoHabanaParis

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION

View original post

Le Harry’s New York Bar Paris entre dans la 3e Dimension


La tradition et la modernité faisaient déjà bon ménage au Harry’s Bar, avec l’adaptation du site à la Web mobilité (site mobile, applications Apple et Androïd). Le célèbre bar parisien va désormais encore plus loin en permettant à ses fidèles, présents et futurs, de le découvrir en trois dimensions… download4
Optimize CHR et les Photographes agréés Google avancent actuellement main dans la main pour faire en sorte que leurs établissements partenaires puissent être visités à distance et donner envie aux internautes de s’imprégner de l’atmosphère avant de s’y déplacer :
Exemple ici :

https://www.google.fr/maps?q=harry’s+bar+paris&ll=48.868794,2.332846&spn=0.005462,0.016919&sll=48.869214,2.332203&layer=c&cid=3242371972220289104&panoid=F8DrQvjR4UWfrIclzHtjpw&cbp=13,153.75,,0,0&hq=harry’s+bar+paris&t=m&z=17&cbll=48.869201,2.332155

On peut imaginer que le savoir-faire d’Optimize et de… Google vont forcément livrer un cocktail détonnant permettant aux établissements partenaires d’optimiser leur visibilité et leur référencement naturel.

Paris Nuit Le Blog

La tradition et la modernité faisaient déjà bon ménage au Harry’s Bar, avec l’adaptation du site à la Web mobilité (site mobile, applications Apple et Androïd). Le célèbre bar parisien va désormais encore plus loin en permettant à ses fidèles, présents et futurs, de le découvrir en trois dimensions… download4
Optimize CHR et les Photographes agréés Google avancent actuellement main dans la main pour faire en sorte que leurs établissements partenaires puissent être visités à distance et donner envie aux internautes de s’imprégner de l’atmosphère avant de s’y déplacer :
Exemple ici :
https://www.google.fr/maps?q=harry’s+bar+paris&ll=48.868794,2.332846&spn=0.005462,0.016919&sll=48.869214,2.332203&layer=c&cid=3242371972220289104&panoid=F8DrQvjR4UWfrIclzHtjpw&cbp=13,153.75,,0,0&hq=harry’s+bar+paris&t=m&z=17&cbll=48.869201,2.332155
On peut imaginer que le savoir-faire d’Optimize et de… Google vont forcément livrer un cocktail détonnant permettant aux établissements partenaires d’optimiser leur visibilité et leur référencement naturel.

View original post

L’Atelier Saint-Germain Hôtel : Atypique et en pointe


Paris Nuit Le Blog

En matière de communication, il est des établissements indépendants qui font preuve d’ingéniosité,
notamment l’Atelier Saint-Germain01
Hôtel de charme, au cœur de Paris, au confluant du Quartier Saint-Germain des Prés et de Montparnasse, l’Atelier nous propose une décoration liée à l’univers de l’Art, et en particulier de la Danse. Des danseuses ornent chacune des 17 chambres de cet hôtel à taille humaine. Mais cet hôtel a la particularité de faire découvrir à travers sa page Facebook les événements artistiques programmés dans le quartier : http://www.facebook.com/pages/Atelier-Saint-Germain/131043863579491 et d’orienter ses clients sur des événements. Facebook n’étant d’ailleurs qu’une des stratégies de présence et de communication avec les tous derniers outils Web du moment.
Sabrina et Sylvain Hervy, font appel en effet à Yann Decaix, de la société Gyro Conseil pour optimiser la politique tarifaire et optimiser les taux de réservations en fonction d’un historique et de l’environnement géographique et concurrentiel…

View original post 72 mots de plus

Le Triangle d’or de la communication web | Le Cercle Les Echos


See on Scoop.itWeb 2.0 New Technologies

See on lecercle.lesechos.fr

La Tactique du Trou du Cul 2.0 #e20 #CHR20 #CHRD


by fredwpt 08/05/2013

 

A 545492_494307213927636_503719257_n

Ce qui me fait finalement le plus rire un titre comme celui-ci, c’est que la personne concernée va je pense un jour tomber sur cet article, son quolibet, et finir par reconnaître son autoportrait au travers de l’anecdote que je vais vous conter :

En préambule de cette anecdote, je voudrais quand même  rappeler que je suis moi-même évidemment conscient qu’on est toujours le con de quelqu’un d’autre, mais que parfois, certains font l’unanimité, et que le trou du cul dont je vais vous parler va sans doute monter sur le Podium de la catégorie…

****

Il était une fois, un jeune restaurateur manifestement ambitieux et affairiste, avide de mettre en valeur son établissement au positionnement bizarroïde (mélange de deux cuisines n’ayant a priori aucune raison de cohabiter…) qui me contacta via ma page Facebook prétendant vouloir réaliser une application Iphone, et donc vouloir se renseigner sur le prix…

Quand je dis « bizzaroïde » je suis gentil… je devrais dire positionnement issu d’un goût en adéquation avec celui des jeunes de banlieue qui veulent faire dans le Show Off, la réussite facile et clinquante, que ce soit sur la cuisine, la décoration ou les fréquentations…. Si j’ai bien compris également, les fréquentations idéales selon lui étant issues du monde du Show Biz, Sport et Business (NDLR avec peu d’éducation et « beaucoup » de moyens : cad Rappeurs, DJs connus, Footballeurs etc.) La Grande Classe quoi… vous voyez ce que je veux dire…

Sauf que le Trou du cul, qui n’est pas encore arrivé (d’un point de vue moyens) à la cheville des Sportifs, Rappeurs, DJs, Dealers, et cie, qu’il idolâtre n’a qu’une idée en tête : avoir son application Iphone en phase avec son établissement…..

Sans rentrer dans les détails, je lui explique que développer un tel outil ne sert à rien tant qu’on n’a pas d’une part :

  • Acquis les bases d’une communication Web Classique cohérente (référencement ; e-reputation) et une présence bien huilée sur les réseaux sociaux
  • Qu’on n’a pas au moins un site mobile (lié au site d’origine) avant d’aller sur une application
  • Qu’on a conscience qu’Apple ne fait plus que 20% de PDM et que sans application Android a minima, on risque de ne toucher que très peu de monde

Bref,  je lui dis pour faire simple, que faire uniquement une application Iphone seule n’a aucun sens (ou presque) pour un restaurant sans avoir déjà travaillé sur le reste sur le fond au préalable.

On parle de prix d’accompagnement sur l’ensemble de la prestation ; ça a l’air de correspondre à ce qu’avait en tête mon Trou du Cul.. Je pense qu’il a compris mes explications et l’on fixe une date de Rdv pour se voir. Tout semble rouler….

****

Le Rdv étant fixé un vendredi 16h, je prends la précaution de rappeler par sms le matin même que je serai bien présent au rendez-vous de l’après-midi avec une maquette de l’outil personnalisée. Me voilà en chemin quand à 15h30 mon Trou du Cul m’envoie un sms en me disant qu’il a un contretemps et qu’il doit annuler notre rdv… une 1/2heure avant… (et quand j’essaie tout de suite de l’appeler… je tombe sur sa messagerie… Il doit être au plus mal le pauvre…)

Je lui réponds que je peux soit attendre un peu (parti pour parti) ou qu’au pire je peux repasser (car suis dans le coin) le lundi ou mardi qui suivent fin de journée.

« Ok » me répond-t-il, « je vous rappelle. »

Lundi, rien… Mardi, rien…

Moi, un peu énervé d’avoir perdu une après-midi, et de n’avoir rien planifié exprès les lundi et mardi fin d’après-midi suivants, je lui laisse donc différents messages avec des dipos ultérieures.

Et c’est là que je commence à me dire que le Trou du Cul me mène un peu en bateau. On a beau avoir « la patience du jeune entrepreneur », quand on a 20ans de carrière dans de Grands Groupes, la 40aine passée, et que c’est « un gamin  de 25-30ans » qui vous fait ça sans s’excuser, vous commencez à vous dire qu’il se fout peut-être de votre gueule, et que vous iriez bien lui dire en face ce que vous en pensez… (au minimum…)

Une semaine se passe, pas de rappel, et seule réponse à mes sms ou message : je suis en train de montrer un deuxième établissement, je vous rappelle dès que je peux, je n’ai pas le temps de vous recevoir….

Sachant que le Trou du Cul en question, n’a pas le temps de vous recevoir, mais prend quand même le temps de faire n’importe quoi dans sa communication : Spamming Facebook toutes les 5 minutes ET de son profil personnel, ET de la Page de son établissement… avec des photos toutes plus clinquantes et sans intérêt les unes que les autres, et la bave pendante quand un second couteau du PSG (ou joueur d’il y a 15ans) vient parfois manger à sa table, alors que ce petit con (ça change un peu) leur chie dessus régulièrement car il est apparemment supporter de l’OM…

Tout pour plaire…

Epilogue et Morale de l’histoire

Dernièrement, cad env 1,5 mois après la toute première sollicitation suivie du Black-Out et des excuses bidons, elles-mêmes suivies d’un silence assez long, je vois le Trou du Cul poster sur son mur : Teaser de l’Application Iphone de « Trouduculand » plus que quelques jours à attendre…

Voilà, le Trou du Cul, au-delà d’avoir des Goûts de Chiotte (jusque-là…) a non seulement un comportement en phase avec son éducation, mais en plus je crois un sens commercial et un courage à la hauteur de son orifice…

Alors j’appelle ça quand il s’agit de nouvelles technologies, non pas de Stratégie (on volerait trop haut avec trop de vision), mais La Tactique du Trou du Cul 2.0…

Il va continuer dans le Show Off, avoir son Appli Iphone tombée sans doute du camion elle aussi , téléchargée par personne si ce n’est peut-être 3 pseudo stars du PSG Handball pour lui faire plaisir, et vu le respect commercial dont il a fait preuve avec ses fournisseurs (et sans doute clients potentiels), avoir sans doute un jour la mauvaise surprise d’avoir un chiffre d’affaires (et une e-reputation) à la hauteur de ses valeurs… Le Web Sémantique faisant partie intégrante de l’algorithme Google Panda, je ne serais pas étonné que le mot « Trouduc » soit associé au nom de son établissement, et comme diraient les Tontons Flingueurs : « je s’rais pas étonné qu’on ferme… »

****

tontons-flingueurs

Et si l’avenir collaboratif était mobile ? #e20 #socbiz


by Fredwpt 10/12/2012

Optimize CHR 2.0 Compilateur de Rich Media

Et si l’avenir du collaboratif se trouvait dans votre poche ?

Si j’en crois mon expérience depuis maintenant 6 mois (lancement d’Optimize CHR 2.0),  je me rends compte que les établissements CHRD (Cafés, Hôtels, Restaurants, Discothèques) ont de plus en plus fait basculer leur communication et leurs échanges avec leurs consommateurs sur les Réseaux Sociaux.

Pourquoi ?

1/ parce que leurs sites Web devenaient trop lourd à actualiser, et que les Timelines des réseaux sociaux (majoritairement Facebook dans leur cas) devenaient beaucoup plus faciles à appréhender que leur propre site (nécessitant pour ce dernier souvent un Webmaster ou une agence attitré(e) ) d’ailleurs rarement actualisé désormais. Quoi de plus facile que de poster un nouveau menu du jour, des photos de leurs événements, des News … d’une Timeline ?

2/ parce que ces mêmes Réseaux Sociaux sont déjà « Mobile Native Equiped » alors que les sites Web Classiques ne se voient plus sur les Smartphones, obligeant leurs internautes mobiles à de véritables numéros de contorsionnistes avec leurs doigts pour « pincher » et « scroller » afin de tenter de taper sur le bouton du menu du site…

3/ parce que ces mêmes réseaux sociaux embarquent avec eux de façon native la capacité à gérer de la Vidéo en ligne, des albums photos en ligne, des Flux RSS et des Blogs intégrés (pour Facebook /ex)

4/ parce que ces mêmes réseaux sociaux leur permettent de faire un Marketing Direct ciblé par la Pub avec en Back Offices les mégas Bases de Données Qualifiées de Facebook/Google et consorts

5/ parc que c’est le moyen évident de rentrer en contact avec leurs consommateurs et de gérer, peut-être « gérer » sera d’ailleurs un bien Grand Mot, mais en tout cas être en mesure d’échanger avec les consommateurs et finalement de jouer un rôle sans qu’ils le qualifient ainsi, de Community Manager de leur(s) établissement(s)

Finalement les établissements CHRD sont peut-être en train, sans en prendre vraiment conscience, de donner des leçons de 2.0 aux plus Grandes Entreprises, qui elles, se lancent dans des projets parfois « pas possibles » pour essayer de rendre ses Forces Vives… collaboratives…

Tout ceci m’a permis de prendre conscience d’ailleurs que les Killer-Apps devaient devenir elles-aussi des supports de collaboration.

Aussi Optimize CHR 2.0 leur proposent aujourd’hui :

1/ de récupérer leurs informations institutionnelles de leurs sites Web, et de les remettre dans un format visible par tous

2/ d’intégrer les flux de leur Timlines quels qu’ils soient (Facebook, Twitter, Youtube, Rss etc.)

3/ de les mettre à disposition de tout internaute mobile qui se connectera sur leur site d’origine en greffant un petit code de redirection qui détecte l’appareil mobile et rend visible une concaténation des informations du site web et des réseaux sociaux des établissements

Voilà, le 2.0 mobile est en route ! En tout cas pour les établissements CHRD !

Pour tout renseignement :

http://www.optimize-chr.com/

et pour voir quelques exemples :

https://www.facebook.com/pages/Optimize-CHR-20/312828028790498

 

Harrys Iphone

Menus Horizontaux

Le Harry’s New York Bar Paris vers le Web Mobile #harrysbar #e20 #solomo


Qui n’a jamais entendu parler de la fameuse anecdote des élections américaines, qui veut, que la population américaine à Paris vient voter de façon fictive avant chaque élection du président des Etats Unis au Harry’s New York Bar Paris, et rendre un verdict quasi exact bien avant le dépouillement des vrais résultats ?

En 100 ans, 2 erreurs seulement… et pour des raisons « extra ordinaires »…

Les Média se sont emparés de l’affaire et sont désormais systématiquement présents tous les 4ans au mois de Novembre pour relayer les résultats avant l’heure ! Notre élection franco-française et ses résultats sur les réseaux sociaux avant l’heure ont bien un précédent…, et un énorme !

A propos de Réseaux Sociaux, de diffusion d’infos, le Harry’s New York Bar Paris, est en train de prendre aussi une longueur d’avance sur ses confrères ! En effet, le site Web va prochainement devenir un site mobile, et chacun pourra suivre l’actualité de ce lieu Mythique et quelque part Magique, directement sur son portable !

Vous voulez en avoir un aperçu ? Vous voulez vous aussi contribuer, en tant que Fans du 2.0 à l’élaboration de son site mobile/application :

Flashez donc ce code :

Et n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques !

Quand la convivialité du Web 2.0 se retrouve autour d’un verre, ça devient du Web Social IRL vraiment collaboratif🙂

Cheers !!!

https://www.facebook.com/pages/Harrys-New-York-Bar-Paris/148282981897528

Le CHR en route vers la Web Mobilité ? #e20 #solomo #socbiz


 

1/ Le nombre de connexions internet via Smartphones va dépasser celles des PC/Mac en 2013…

2/ Les Sites Web « classiques » ne sont plus visibles ou ergonomiques sur Smartphones

3/ Les Réseaux Sociaux (et en particulier Facebook) servent désormais de flux éditoriaux (Soirées,  Menus, News) car beaucoup plus faciles d’utilisation que les sites classiques

Comment combiner tout ça pour émerger et rester « visible » sur les Smartphones ?

 

Générer un site Web Mobile directement relié à votre site d’origine devient possible :

 Ex : http://lenext.com    ou fashez : 

 

« Devenez Mobile » avec  http://www.optimize-chr.com

Pour plus d’informations contactez le 06 50 12 29 84

Le Touquet à l’heure du 2.0 ! #e20 #chr #laregieletouquet


Ils sont non seulement Fans de Cocktails, mais également conscients que le succès de leurs établissements passera par la Web Mobilité

Mathieu Docquiert, et son fameux Barman et acolyte Ricky Mat, dont les jonglages sont devenus célèbres partout en France ont fait le pari que leurs consommateurs allaient les trouver de plus en plus … sur leurs téléphones portables, et ont donc demandé à Optimize CHR de leur développer leurs sites web et web mobiles

Quels que soient les Smartphones, les tablettes, les PC ou les Macs, les établissements La Régie Le Touquet, et leur société d’événementiel CoMMe uN PoiSSoN DaNS L’eau sont désormais partout visibles

Et quand vous voyez ce dont ils sont capables, jetez donc un coup d’oeil à cette vidéo, et n’hésitez pas à visiter leurs sites et leurs établisements lorsque vous passerez au Touquet !

http://www.la-regie-le-touquet.com

CoMMe uN PoiSSoN DaNS L’eau.

Entreprise 2.0 : cette fois-ci je me lance ! #e20 #socbiz #optimizeCHR


27/06/2012

Longtemps Observateur, voire Observateur Actif, et parfois militant🙂 je me lance !

Je quitte le Groupe Pernod-Ricard, fort de 15 années de Bons et Loyaux Services (Allied Domecq puis Pernod) à cheval sur le monde fabuleux du CHR (Cafés Hôtels Restaurants Discothèques) et évidemment sur les Nouvelles Technologies et le 2.0, devenues une Passion, pour créer Optimize CHR 2.0

Je me suis longtemps demandé comment La Puissance du Web 2.0, dont on vante les mérites de l’accessibilité par tous, du décloisonnement, dont on se dit qu’il pourrait sans doute profiter aux petits commerçants, depuis des années broyés dans un système concurrentiel de sur-concentration (Grande Distribution /ex)

Je pense qu’il est temps de les aider de reprendre la Parole, et de passer à l’Offensive !

Quels constats peut-on faire aujourd’hui ?

Plus de 50% des internautes vont se connecter sur internet via leurs Smartphone ou leur Tablettes dès 2013, et cela va aller crescendo

Les Sites Internet, véritables Vitrines des commerçants qui ont donc la chance de pouvoir être vus autant que n’importe quel gros mastodonte du Web (en tout cas « sur le papier ») ont besoin plus que jamais d’émerger et d’être vus !

Les Sites Internet (et a fortiori les leurs) ne sont plus lisibles correctement sur un Smartphone… Avez vous déjà essayé de lire un menu, une carte, un événement sur votre Iphone ? Impossible sans avoir des doigts de contorsionnistes … et des yeux de Lynx…

Oui, nous sommes en train de glisser progressivement sur le Fameux « ‘Pas Vus Pas Pas Pris » (en l’occurrence « pas réservé »…) si l’image qu’ils projettent n’est pas en adéquation avec l’attente de l’Internaute Mobile !

Optimize CHR 2.0 est donc créée pour les aider à remédier à tout ça en :

– Les Rendant Visibles à nouveau à moindre cout grâce à la Technologie des Sites Mobiles (=Mini Site détectant automatiquement les connexions via Smarphones ou Tablettes, quel que soit l’OS utilisé – Apple, Androïd, Windows etc. – et s’adaptant au format de l’écran automatiquement) pour un meilleur confort de lecture et de navigation.

– Les aidant et les accompagnant pour améliorer leur référencement Naturel depuis que Google Panda est venu leur compliquer la tache !

– Les aidant à mettre en place une Stratégie de Présence et de Communication 360° sur les Réseaux Sociaux et les différents supports de « référencement » (Cityvox, TimeOut, etc.)

– Les conseillant pour éviter la tentation du Discount à tout prix (Groupon, Lafourchette, etc.) qui procurent à mon avis plus de contributions à la Dégradation de Leur Image de Marque, qu’à l’amortissement de leurs coûts fixes en heures creuses… et en leur garantissant qu’avec un Travail de Fond, on peut tout à fait parvenir aux mêmes fins sans être obligé de « solder » La Valeur de leurs Menus à destination de toute façon de « Chasseurs de Promotions » qui viendront une fois pour la promo, mais qui zapperont aussi vite qu’ils sont venus… sur la Promo suivante…

Voici un aperçu de l’activité d’Optimize CHR 2.0 :

A très bientôt dans ce Monde Convivial du CHR désormais 2.0 !

Fred Poulet
@fredwpt

ps: une petite infographie nous indiquant ce qui arrive « de l’Ouest » sur le sujet  (source Mashable)